Distribution de mauvais points pour Cook and Go – Chronique d’une bien mauvaise expérience.

Tout à l’heure en zappant sur m6 je tombe sur un reportage de l’émission 100% Mag’ au sujet des cours de cuisine. Et là, ô surprise! Que vois-je ? La tête d’un salarié de Cook and go, un « chef » que j’ai rencontré lors d’un « atelier » cuisine à Paris. Je m’explique : à mon anniversaire, un ami m’a offert une Wonderbox « atelier de cuisine ». Après moult réflexion autour de ce choix cornélien : quel cours vais-je choisir? Finalement j’ai opté pour un « Tête à tête gourmand » que proposait l’entreprise Cook and Go (située à Paris & Lyon). Le but était de réaliser un plat complet avec la personne de son choix et de repartir avec et en bonus une bouteille de champagne. Je me suis dit « chouette! étant donné que Pauline est à Paris actuellement, nous allons partager ça à deux! ». Retour sur une expérience pas très réjouissante…

Tout d’abord, ce que Cook and Go promet : « Cook&Go, c’est plus qu’un cours de cuisine, c’est un nouveau concept d’ateliers de cuisine à emporter. L’objectif est simple: proposer un loisir et un service pratique en même temps.
C’est un loisir parce que le client vient profiter d’un atelier de cuisine accompagné par un chef, qui va lui donner des petits trucs pour améliorer sa cuisine du quotidien. Les recettes sont originales et ludiques, mais accessibles à tous. L’idée est vraiment de renouveler ses classiques !
C’est un service pratique car nous proposons de venir cuisiner des plats à emporter pour le nombre de convives souhaités.Vous voulez préparer un dîner aux chandelles pour votre moitié?
Nous fournissons les recettes, les ingrédients, les conseils, pour vous permettre de cuisiner vos menus à emporter pour que vous n’ayez plus qu’à profiter d’un bon repas à la maison ! »

La réalité moins réjouissante…

Avec Pauline, nous sommes arrivées à 19h à Cook and Go. Il y avait a peu près 20 personnes soit 10 couples environ. Un homme « nous accueille » (celui de l’émission). Il est vêtu d’une veste de cuisinier arborant l’inscription brodée « Cook and Go ». Il prend nos noms et nous dit « bon lavez vous les mains et mettez un tablier ». Ce que l’on fait à tâtons car ne nous ne savons pas exactement ou se trouvent les tabliers. Donc on regarde partout autour de nous et on fait comme les autres. et là on attends, il ne se passe rien.. Les gens cuisinent chacun dans leur coin et pas un « chef » vient à notre rencontre. Nous sommes la debout comme deux cruches et au bout d’un moment nous sommes bien obligés d’interpeller quelqu’un. C’est une femme qui porte le même uniforme que l’homme qui nous as accueilli (un « chef »?!). Elle nous dit de nous installer et de faire la recette accrochée ????!! Bon okay… ben on commence la recette on cherche les ingrédients, les moules, les ustensiles c’est un peu la galère. Encore une fois personne vient nous voir ou si pour nous dire « ça va les chefffsss? » avec une voix de G.O de Club Med (ça c’est le mec de l’émission qui nous a accueilli).  Donc bon on essaie tant bien que mal de faire notre première recette. On met  notre préparation dans un des moules que nous trouvons devant nous.  Le fameux « chef » vient nous faire la réflexion que ce n’est pas le bon moule… okay bon en même temps si on nous dit rien comment peut-on savoir? Pis on finit la recette on nettoie notre plan de travail on met notre recette crue ???!!! au frigo comme indiquée. Puis là on interpelle un des chefs car tout à coup nous avons un doute : « euhhh faut-il faire cuire la recette chez nous ? (effectivement nous venons de préparer un appareil à flan au poulet)
-ben oui
– Euh en fait le problème c’est que nous n’avons pas de four ni de micro-ondes (ce qui est vrai Pauline n’est pas du tout équipée).
– vous avez pas des voisins ?
– non
– ah c’est con ben jsais pas quoi vous dire vous pouvez quand même faire la recette, euh jvais voir avec le patron… » et il s’en va. On reste donc comme deux cruches (encore ?!) sans savoir quoi faire. Et la que vois-je ? La personne à qui on vient de demander le renseignement est désormais changée (elle ne porte plus son uniforme) et visiblement est entrain de débaucher. Donc n’a pas demandé à son patron ce qu’il advenait de nous.
On interpelle un deuxième « chef ». C’est la femme, je lui dit :
 » en fait on vient d’apprendre qu’il fallait faire tout cuire chez nous et en fait on est à l’hôtel car on est venu exprès a Paris pour faire le cours de cuisine (mensonge mais je me dit qu’au moins ils auront peut-être une solution adaptée cette fois?)
– ben c’est un peu LE principe de Cook and Go quoi ! Vous cuisinez là et vous ramenez chez vous pour mettre au four !
– C’est embêtant car c’est pas marqué sur le carnet de la Wonderbox…
– ben fallait aller voir sur notre site internet fallait se renseigner !
– …
– vous avez qu’à aller aux cuisines de l’hôtel pour faire cuire les plats
– ….
– moi jsé pas quoi vous dire !!! »
et là elle se casse! Inutile de préciser qu’elle est vraiment mal-aimable. On se retrouve encore comme deux cruches pour la 3eme fois en 20 minutes youhou. Donc là on décide avec Pauline de continuer la cuisine. On prends alors l’initiative de nous incruster sur un plan de travail0 ou une recette prévue dans notre programme est accrochée. Donc on y va et là, le « chef-patron » (toujours le gars de l’émission) vient nous voir avec sa voix de G.O « alors les cheffffsss comment ça va ? » (bon tu arrêtes de nous appeler « les chefs » ?! j’suis venue chercher un cours de cuisine pas un simulacre de « vie ma vie de cuisinier virtuel » !!!) Moi je lui fait très exactement cette tronche : Triste et la il me sort :
« ben alors qu’est ce qui se passseeeeuuh (je l’aurais bien imaginé dire « on t’a vendu un oeuf qui voulait pas cuire ???? mouahahha » ça aurait eu le même effet en fait…). J’explique pour la troisième fois :
– ben blablabla hôtel – pas four – fait chier – zut – crotte
– ah ben oui c’est embêtant pis nous on peut pas le faire cuire ici on peut faire des exceptions d’habitudes mais là non.
– ???? (serait-ce parce qu’il est 19h30 et que tu as envie de débaucher c*nnard ?)
– ben y a pas de cuisine à l’hôtel?
– non (purée vous vous êtes concertés ou quoi ?)
– vous avez prévu de cuisiner quoi ?
– flan de poulet, tourte aux pétoncles et cake au chocolat
– ah effectivement vous avez pris que des trucs qu’il faut cuire au four mouarf mouarf
– … (ouais j’avais remarqué…)
– bon jsais pas quoi vous dire.

Et il se casse !!!. Donc bien Pauline et moi commençons notre deuxième plat quelque peu énervées. Toujours sur le même mode que pour le précédent:  on cherche les ustensiles, on ne sait pas trop, on tâtonne encore et personne nous vient en aide. Ah si le « chef patron » vient me voir pour dire très fort « ah là vous voyez ce qu’elle fait? c’est ce qu’il ne fallait A-BSO-LU-MENT pas faire » et là tout le monde me regarde. Moi, alors piquée au vif, je réponds :
 »  j’essaie juste de suivre la recette ! ». Pas de réponse de sa part si ce n’est une petite blague nulle dont je ne me souviens plus et à laquelle j’ai voulu répondre « ahhh mais jsavais pas qu’on était à un atelier humour à deux balles ». Mais j’ai simplement dit dans ma moustache « très drôle ».
Dernier plat c’est pareil, on a finit par s’entraider entre couple c’est grave ! Donc on se barre avec nos barquettes de plats crus et notre belle bouteille de champ’ (au moins on a la bouteille!).

Donc on sillonne Paris pour trouver une copine de Pauline qui voudra bien nous prêter son four. On fini par trouver, on fait tout cuire en même temps. Tant pis,  jsuis crevée, je veux rentrer. Une fois tout cuit on emballe tout bien dans du papier allu pis on prend le chemin du retour.  On descend les marches du métro et la j’entends PAF. Je regarde à nos pieds : le sac en papier estampillé « Cook and Go » où le patron-chef nous avait mis la bouteille de champ’ a craqué. La bouteille est explosée sur les marches. Génial…  On arrive chez Pauline on mange l’entrée. Elle est vraiment bonne, il n’y rien a dire quoi que pas assez cuite. Le plat de résistance vraiment pas terrible écœurant mais j’pense que chaud ça aurait été meilleur que tiédasse. Et là, David Copperfield sort de cette pièce !!! Magie sur le dessert… Nous avions hâte d’y arriver. On ouvre le tupperware et la… magie magie, les deux cakes aux chocolats se sont transformé en… un liquide marron look gastro-entérite. Nous sommes définitivement dégoutées. Oh non jamais plus jamais nous retenterons l’expérience.

En bref vous l’aurez compris : Cook and Go, à éviter de toute urgence.


Cook and Go
69 rue La Fayette
75009 Paris
http://www.cook-and-go.com/

* adresse notée pour mieux éviter…

Publicités

22 réflexions sur “Distribution de mauvais points pour Cook and Go – Chronique d’une bien mauvaise expérience.

  1. J’ai lu avec délectation ton article, ca m’a bien fait rire d’imaginer ce genre de situation tellement que c’est abhérant. C’est scandaleux et pitoyable de vendre des cours de cuisine aussi merdique, enfin bref, j’espère que ton article va bien tourner, il vaut le coup d’être lu.

  2. Ma pauvre choupette, quelle aventure. On t’offre un cadeau qui est sensé te faire plaisir, mais quand tu tombes sur une équipe pareille, ça tourne vite au fiasco !!! Ils sont nuls ces gens !!!
    bises
    chrys

  3. Bonjour,

    Je suis le créateur et le dirigeant de Cook&Go. Je lis votre article avec évidemment un peu de peine, mais je pense avant tout à l’expérience décevante que vous avez vécue. Je tiens très sincèrement à m’excuser, car le service que vous décrivez n’est pas le service que vous auriez dû recevoir.

    Dans un premier temps, nous aurions dû mieux vous recevoir que simplement vous inviter à vous laver les mains… Cela n’est pas ce que je demande à mes équipes!
    Ensuite, nous avons l’habitude d’être à l’écoute de nos clients et de leurs souhaits. Effectivement il est prévu que les clients emportent leurs plats à mettre au four chez eux car cela permet de déguster les recettes avec une meilleure saveur. Mais pour tous les clients qui n’ont pas de four, nous leur proposons de cuire leurs plats chez nous en les faisant patienter, par exemple avec un petit verre de vin.
    Ce n’est pas parce qu’il y a du monde que les chefs doivent être « speed » et ne pas s’occuper de vous. Normalement vous devriez être guidée sur chaque étape, avec des « trucs et astuces » de chefs pour chaque recette.

    En résumé, et j’en suis désolé, vous n’avez pas eu le service adéquat et nous en avons la responsabilité. Je vous invite donc à me contacter sur jc.menz@cook-and-go.com afin que je puisse tenter de réparer les erreurs commises.

    Je vous souhaite une très bonne journée,

    Jean-Christophe

    1. C’est bien ce que je pensais aussi, Cook and go n’a pas l’air d’avoir cette image si négative et un service si peu désirable. Je veux offrir ça à mes parents ce week-end pour l’anniversaire de ma mère. Et votre réponse et le geste commercial que vous avez probablement dû faire à cette blogueuse ne laisse penser que de bonnes choses au sujet de cook and go, et je répond à votre commentaire, pour vous faire part de ma gratitude au regard de votre attitude, qui est juste admirable ! Cordialement.

      1. Génial. Amandine, ne crois-tu pas, que nous comprenons rapidement ton lien très étroit avec CookandGo. Vous ne croyez pas nous avoir comme ça quand même ?
        Personnellement, expérience vécue exactement similaire. Cuisson impossible chez nous, absolument pas compensé par une cuisson dans leur locaux. De plus, je pense que le niveau de mon « chef » était inférieur au mien. Mais bon, pour nous apprendre à couper des oignons….
        ANTOINE PRUNIS. VENU À COOKANDGO dans le XIVème en février 2013.

  4. Alors ton article me fait bien « rire »! du moins je me sens moins seule car avec une amie nous avons vécu à peu de choses près la même expérience. Nous avons été dans l’atelier du 15ème. Déjà ce N’EST PAS UNE COURS DE CUISINE mais plutôt un atelier culinaire o^ù on est bien obligé de se débrouiller toute seule.
    Bon ma copine et moi nous sommes bien éclatées mais ça c’est normale partout on on va ensemble on s’éclate mais on était bien le seules!!
    Nous aussi problème de four et pas non plus de proposition à cuire sur place. Et les plats vraiment très décevant.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzz

  5. Bonsoir!
    J’ai testé Cook and Go dans le 14eme le mois dernier. A quelques petits soucis d’administration près, tout était très OK et les plats délicieux (et en tant qu’adhérente Slow Food Paris Mouffetard et organisatrice de soirées gastronomiques en petit comité, je suis exigeante!). J’ai pu refaire une recette rapide, simple et goûteuse chez moi lors d’une soirée, tous les convives m’ont demandé la recette (c’était la pastilla courgette chevre ras el hanout miel etc….). Les autres plats servent à agrémenter la cuisine quotidienne. J’ai trouvé super sympa de pouvoir cuisiner sans penser au reste!! Cuisiner, juste cuisiner :) Ne pas ranger ni faire la vaisselle, ne pas faire les courses!! Prochainement, je m’inscrirai pour le menu Peruvien en aout, et pour la formule « 5 plats » pour la semaine. Mais pour le moment, je me rends demain soir dans le centre Cook and Go du 9eme arrondissement cette fois, pour un menu « Terre et Mer », et j’espere trouver la meme qualité d’accueil que dans le 14eme, et moins de problemes « administratifs » mais jusque là ça va, la réservation est bien validée.
    J’en profiterai certainement pour faire un petit article sur mon tout nouveau blog dans la foulée.

  6. Bonsoir, je souhaiterai savoir si à la suite du message de Mr Jean Christophe de Cook&Go tu y est retournée faire un autre cours de cuisine. Et comment c’était cette fois çi? Merci

  7. Bonjour,
    j’ai participé à un atelier Cook & Go dans le 14ème il y a 2 semaines, aucun problème à signaler!
    Malgré un peu de retard et beaucoup de participants (bien dissipés!), Maxime a gardé son sang froid et a été très sympa. Nous avons été encadrés tout le long et les plats étaient vraiment délicieux (menu bollywood)
    ta mauvaise expérience est peut être du au centre en lui-même?

  8. Bonjour,
    moi aussi je suis allée dans le 14è, à 3 reprises même et à chaque fois pour des ateliers parents-enfants. Je suis tout à fait convaincue par la formule. Je pense quand même qu’ils devraient préciser au moment de l’inscription qu’il faut un four à la maison.
    Elsa

  9. Bonjour, je reviens d’un atelier chez Cook and Go et je n’en reviens pas enchantée non plus…
    Le concept a l’air plutôt sympa en théorie mais sur place c’est autre chose.
    Ce n’est pas un cour de cuisine, on n’apprend pas grand chose mais apparemment c’est pas le but.
    Moment convivial je suis pas sûre non plus car notre « chef » a l’air de pas trop avoir envie d’être là, expéditive, plutôt sèche et sans aucune interaction.
    Heureusement le deuxième chef est souriant et avenant… mais on se rend compte que l’autre groupe se marre bien pendant que nous on a plutôt l’impression d’ennuyer la notre.
    Bref, non ce n’est pas un cours de cuisine, c’est un moment convivial si on vient avec des potes mais je le recommande pas non plus.

  10. Idem pour moi…
    En faite en sortant je me suis dit que j’avais rien appris…
    J’ai pique niqué ac les trucs minable de cook and go dans leurs barquettes métallique et devinez quoi? Je me suis tapée une intoxication alimentaire mais évidemment ils ne veulent pas reconnaître que c’est eux. Cook and go paris 11 : à chier dans tous les sens du terme. C est purement commercial…mega déçu et c est vrai pour l ambiance : chacun cuisine dans son coin…
    A ne jamais jamais tenter!

  11. Pour enfoncer le clou, je vais préciser que’à titre de cadeau j’ai voulu offrir une séance à 2 personnes sur l’étalier de Marseille qui en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire a fermé ses portes. Depuis le 26 février on me balade et le remboursement m’est promis….. J’attends jusqu’à la semaine prochaine. Après, je fais intervenir la DGCCRF.
    Moralité : je confirme, ne pas tenter !

    1. Bonjour, Avez-vous pu obtenir votre remboursement ? Je suis dans le même cas, un bon de 123€ et l’atelier de Lyon a fermé, on me balade et pas de remboursement en vue !
      Merci de votre réponse si vous pouvez m’aiguiller. Gabrielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s