Crêpes dures par chez nous, Merveilles ailleurs

Afin de fêter mardi gras (toujours un peu en retard), je vous propose une délicieuse recette de Merveilles (enfin ici dans le nord du département de la Vienne nous les appelons crêpes dures). Si vous suivez ce petit blog, vous commencez à savoir que moi, Manon, je suis une sensible du bidou pour tout ce qui concerne l’outrance de gras (je digère pas bien et donc n’apprécie pas ou très peu les tempuras, les diverses fritures et beignets, mayonnaises, crèmes au beurre etc). Cependant quand mon lou me fait le regard du Chat Potté pour me demander de le régaler pour Mardi Gras, je ne peux décemment pas le lui refuser! Alors bon j’opte pour ma recette préférée de Merveilles, un bon compromis entre friture et « légèreté ». Oui je mets le terme « légèreté » entre guillemets car on parle quand même de choses cuites dans l’huile. Par ailleurs la base contient assez peu de matière grasse et bien essoré sur du papier absorbant je pense que ce n’est pas non plus fatal pour notre taux de cholestérol. Et puis pour les « non-tolérants de la frite » c’est très acceptable !

Pour un saladier de taille moyenne :

10 cl de crème liquide (18 % pour moi)
1 oeuf battu
1 pincée de sel
1 càs de sucre
1 càs de zeste de citron finement haché
1/2 bouchon de bon rhum
25 g de beurre fondu refroidi
200 g de farine tamisée

Préparation :

Mélanger énergiquement tous les ingrédients sauf la farine. L’ajouter rapidement et mélanger avec une cuillère en bois. Former une boule sans trop travailler la pâte (pâte très collante, ne pas rajouter de farine pour le moment). Envelopper la pâte dans un film plastique et laisser reposer au frigo 1h.

Sur un plan de travaille très fariné abaisser la pâte  (1 à 2 mm environ pas + pas -)et découper des losanges de pâte.

Cuire très rapidement ( 1 mn par face) dans un grand bain de friture chaude jusqu’à ce que les merveilles soient bien dorées.

Égoutter et laisser reposer quelques minutes dans un saladier garni de papier absorbant.

Enrober de sucre une fois les merveilles refroidies.

Bisous

Manon

Publicités

21 réflexions sur “Crêpes dures par chez nous, Merveilles ailleurs

  1. Coucou manon =)
    J’espère que tu vas bien et que tu as bien profité de ton jour de repos.
    Moi je dis à la poubelle le cholestérol =D et vive les merveilles mmmmhh trop gourmand ^^ moi aussi j’ai fais de la friture hier sauf que c’est en mode salé =D Un pur régal !!!
    Tes merveilles donnent vraiment envie =D

    Bisous bisous

    Mari

  2. 1 semaine de vacances = 1 bon lg en plus autour de la taille. Et oui, forcément avec toutes les recettes que j’ai testées et goûtées…
    Cela dit je me laisserais bien tenter par une petite merveille.
    bisous
    Chrys

  3. ^^ en faite moi c’est la même chose je digère pas bien la graisse donc quand il y en a trop c’est malade assuré ^^’ alala comment résister aux doux regard de son chéri =D

  4. Jolies merveilles tu nous émerveilles…très en verve ce soir!!!
    Tout ça pour te dire qu’elles sont superbes tes merveilles, toutes dorées et moelleuses…je crois que le chat Potté en a laissé tomber ses bottes de ravissement.
    Miaou que c’est bon!!!
    Bisous bisous et bonne soirée

  5. Elles ont l’air trop bonnes tes petites merveilles, croquantes et moelleuses à la fois! Je suis bien tentée, je salive à force de voir toutes ces recettes de beignets! Mais j’avoue avoir aussi un peu de mal avec la friture… psychologiquement et physiquement!!! Mais c’est aussi très très bon malheureusement!^^

  6. hello manon =D

    alors la reprise benn elle s’est très bien passé finalement ^^ le soleil se montre j’ai eu mon code mardi je commence la conduite… =) donc je suis assez heureuse ces temps-ci.

    Haha c’est vrai le changement est des fois assez dure ^^
    je suis contente que tu vas mieux =)

    sinon pour les coulants aux spéculoos ^^ en faite tu as mis de la pâte de spéculoos au congélateur ^^ donc après que la pâte est mise dans les moules tu prend une noix de pâte de spéculoos que tu met au centre de la pâte qui est dans les moules =)

    bisous bisous à toi manon

    1. Enfin l’association mardi gras / crêpes dures! Rappel: Chandeleur=crêpes molles, Mardi gras= crêpes dures. Et « crêpes dures » s’appelait aussi « merveilles » sous Molière.
      Je retrouve enfin mes racines…de Jaunay-Clan (Vienne)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s