Cheesecake NYC façon volcan (à cause du cratère!) pour un post sur le thème du voyage !

Cheesecake NYC

Hello, Holà, Konichiwa, Bonjour. Hé nous nous n’avons pas totalement disparu de la toile même si cet été vous auriez pu le croire aisément. Juste trop de projets et pas assez de temps. Donc une pause s’impose et on profite des derniers rayons de soleil de l’été pour s’octroyer une énorme part de cheesecake new-yorkais méga frais, absolument à tomber par terre et il faut le dire super stylé avec son cratère! Et là, tout à coup nous sommes propulsés dans le corps de Rachel de Friends car complètement en mesure de comprendre pourquoi elle irait ramasser à la petite cuillère LE cheesecake new-yorkais tombé par terre. C’est une vraie tuerie. En parlant de new-york dans 15 jours les Pix’Elles seront loin de la métropole à savoir à Mayotte bien en dessous de l’équateur à nous faire dorer la pilule. On pensera bien à vous ! Ah oui et destination un peu moins exotique mais pour un événement fort génial cette fois c’est sur on sera TOUTE LES DEUX au Salon du Blog Culinaire de Soissons cette année! Ki-ki-vient ?????

Et aussi (après j’arrête), en fin d’article vous trouverez quelques clichés de mon voyage nippon so amazing !

Image

Pour un moule rond de 22cm de diamètre (12 parts)

Pour la croûte

180 g de biscuits Thé émiettés
90 g de beurre doux fondu
20 g de sucre en poudre

Pour la crème 

540 g de fromage frais à 25% de matière grasse type Philadelphia
160 g de sucre en poudre
1/2 càc de sel
40 g de farine t55
le jus et le zeste râpé d’un citron
1 gousse de vanille
36 cl de crème fraîche à 30% de mg
5 œufs moyens
1 jaune d’œuf

Pour le glaçage (facultatif sauf si vous voulez cacher le cratère)

22,5 cl de crème fraîche
2 càs de sucre en poudre

La croûte : Préchauffer le four à 175°C (chaleur tournante sinon un petit peu plus).  Mélanger les biscuits émiettés, le sucre et le beurre fondu, puis tapisser de ce mélange le fond de préférence amovible, d’un moule beurré de 22cm de diamètre, en tassant bien avec le fond d’un verre. enfourner et laisser cuire pendant 15 minutes. Sortir la croûte du four et augmenter la température de ce dernier à 225°C.

La crème : en respectant l’ordre dans lequel sont indiqués les ingrédients de la crème, les mélanger en fouettant jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et homogène. Beurrer les côtés du moule puis verser le mélange sur la croûte.

La cuisson : enfourner 10 minutes. Sans ouvrir le four, baisser à la température à 120° et prolonger la cuisson 1h15. La crème doit être toujours un peu tremblotante au centre. Laisser refroidir et réserver au réfrigérateur au moins 4h.

La glaçage : bien mélanger les ingrédients et en badigeonner le gâteau 15 minutes avant la fin de la cuisson. Lisser à la spatule et poursuivre la cuisson.

Image

Source : Un goûter à New York de Marc Grossman aux éditions Marabout

*

*

*

*

Et hop quelques petits photos du Japon !

 

Manon

Publicités

11 réflexions sur “Cheesecake NYC façon volcan (à cause du cratère!) pour un post sur le thème du voyage !

  1. coucou Manon… contentes de te relire et ta recette est extra mais va t’on réussir le cratère???
    désolées de ne pas être à Soissons avec vous… impossible de se libérer d’autant que la tribu passe à cinq pour les 15 jours à venir… nous vous embrassons bien fort et peut-être à bientôt
    Bisous bisous des Bulles

  2. Waouh qu’il est beau! Ultra épais pour un plaisir nettement plus intense!!! Je me rappelle parfaitement de cet épisode de Friends!^^
    Bientôt le départ pour Mayotte, la chance, vous devez être plus qu’impatientes!!! et en plus après vous enchainez avec le salon du blog!! Quelle folie!

  3. Waouh qu’il est beau! Ultra épais pour un plaisir nettement plus intense!!! Je me rappelle parfaitement de cet épisode de Friends!^^
    Bientôt le départ pour Mayotte, la chance, vous devez être plus qu’impatientes!!! et en plus après vous enchainez avec le salon du blog!! Quelle folie!
    Oups, je l’ai peut être posté deux fois!

  4. Hummm un délice ton cheesecake et moi j’aime bien l’effet cratère ;) J’ai jeté un oeil sur tes photos du Japon: Extra!! et puis Mayotte bientôt!! terrible! Pour Soissons, j’ai hésité à venir, peut-être l’année prochaine car j’adorerais venir, ça a l’air géniale! bisous et à bientôt alors!

  5. Salut les filles ! Effectivement, le cratère qui va jusqu’aux entrailles de l’enfer donne tout le charme a votre cheese-cake. C’est simplement dû au fait qu’il n’a pas entièrement refroidi dans le four. C’est l’ouverture de la porte qui lui a provoqué un choc thermique, le pauvre !
    J’en sais quelque chose, après avoir essayé je ne sais combien de cheesecake cratérisés…c’est la seule explication que j’ai pu en tirer, véridique!
    Hey meufs, pour une fois que je peux sortir ma science…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s