Macarons girly and strong au praliné intense

 

Macaron praliné intense2

La reprise de mon blog me donne des ailes et j’ai envie de popoter, popoter et popoter ! Et quand j’ai une envie furieuse de popoter, qu’est ce qui revient toujours ? Les macarons! Le souci c’est qu’à cause de ça, je suis parfois en manque d’inspiration pour les ganaches. Cette envie est décuplée depuis que j’ai goûté les macarons de Pierre Hermé (selon moi Ladurée peut aller se rhabiller!). Ses ganaches sont simplement extraordinaires, équilibrées, elles font des boum et pfiou et des wiiizzzzz dans ta bouche tellement c’est de la balle! Alors bon moi j’essaie de m’y mettre aux trucs originaux mais j’y vais mollo parce que si aujourd’hui les coques de macarons n’ont plus de secret pour moi, les ganaches demeurent un mystère mystérieux! Ô combien de fois me suis-je retrouvée avec une flaque en guise de macarons après la nuit passée au frigo à cause d’une ganache un chouya humide ? Pour ma pomme c’est donc exit les ganaches aux fruits pour le moment (j’attends fin août pour un super cours de macarons fruitiers chez un pro youpi).

Tout ce blabla pour dire que je reste dans la valeur sûre aujourd’hui mais un poil audacieux avec ces macarons girly and strong au praliné intense. Pourquoi girly ? Parce qu’en plus d’une coque rose poudrée j’ai poussé le vice jusqu’à passer une bombe argentée dessus. Alors là t’as toutes tes collègues qu’ont des étoiles dans les mirettes et qui te disent « ouah mais c’est des macarons de princesseeeeee ». Pis tu les surprend quand elles croquent dedans avec cette ganache puissante et brute au praliné. En gros un genre d’effet kiss cool, ces macarons en fait sont des vrais balèzes. On pourrait très bien les distribuer à l’avant premier d’Expendable 3.

Allez zou la recette :

Pour une trentaine de macarons de 4cm :

Ingrédients pour les coques
100 gr de poudre d’amandes
100 gr de sucre glace
25ml d’eau
100 gr de sucre
2 x 37 gr de blancs d’oeufs (séparés des jaunes et mis à température ambiante dans un tupperware fermé la veille ou quand on oubli passé quelques secondes au micro-ondes en mode décongélation /!\ il faut surveiller pour pas que les blancs cuisent!!)
1 pincée de sel
Du colorant rose

Pour la ganache
100 g de noisettes
50 g d’amandes
75 g de sucre
50 g de chocolat au lait
15 g de beurre salé

Préparation des coques:

Mixer le sucre glace et la poudre d’amandes, attention de ne pas trop mixer non plus, il ne faut pas que l’amande rende du gras. Passer le mélange au tamis (étape importante si vous voulez que vos macarons soient lisses et beaux).

Dans une casserole, verser l’eau puis le sucre au centre. Mélanger légèrement pour que le sucre soit dissout dans l’eau.

Allumer le feu sur feux doux. Placer le thermomètre dans la casserole. Verser 37 gr de blanc d’oeuf avec une pincée de sel dans un saladier que vous poserez à côté de votre gazinière (ou dans la cuve de votre robot). Lorsque le sirop de sucre atteint une température de 114°c , commencer à battre les blancs en neige.

Lorsque la température atteint 118-119°c, verser délicatement CONTRE la paroi de votre saladier contenant les blancs en neige le sirop de sucre. Le sirop ne doit pas toucher les fouets du robot. Continuer de battre jusqu’à refroidissement des blancs (moins de 40°).

Diluer le colorant dans les 37g blancs d’oeuf restant afin d’obtenir une couleur rose. Verser ensuite ces blancs d’oeufs sur le mélange poudre d’amandes/ sucre glace. Mélangez avec votre maryse. Vous obtiendrez une crème d’amandes.

Versez une petite dose de meringue sur ce mélange d’amandes et mélangez délicatement avec la maryse en soulevant la pâte. Ajoutez le restant de meringue et mélangez. Le macaronnage est difficile il faut mélanger ni trop ni trop peu. La crème doit former un ruban quand on la fait retomber avec la cuillère et doit retrouver une forme lisse sur la surface. Généralement cette pâte de macaron est assez épaisse, il ne faut donc pas hésiter à macaronner franchement.

Garnir votre poche à douille de pâte, avec une douille de 8, et dresser les macarons en quinquonce sur une feuille de papier sulfurisé disposée sur une plaque perforée. Vous pouvez vous aider en mettant une feuille de gabarit sous la feuille de papier sulfurisé (retirez la quand vous mettez votre plaque au four). Tapez votre plaque sur le plan de travail pour retirer les petites bulles qui peuvent se former à la surface (si votre appareil à macaron est assez liquide zappez cette étape). Laissez croûter une bonne heure (la température de votre pièce joue beaucoup, en hivers on laisse donc croûter bien plus longtemps. Par manque de croûtage vos macarons craquèleront. Un macaron bien crouté doit être sec au toucher). Vers la fin du croûtage, préchauffer le four à 145°.

Pendant le croutage préparer la ganache au praliné (voir ci dessous).

Après le croutage enfourner chacune des plaques 12 à 14 minutes. A mi-cuisson, si vous n’avez pas de chaleur tournante, faire une rotation de 180° de votre plaque et poursuivez la cuisson, vous pouvez également essayer de bloquer votre porte du four avec une cuillère en bois (c’est ce qui marche chez moi). Sortir la plaque et déposer la feuille de papier sulfurisé sur le plan de travail humidifié. Au bout de cinq minutes décoller les macarons et posez-les à l’envers pour les faire sécher.

Macaron praliné intense5

Ganache au praliné :

Préparer la pâte de praliné : dans une poêle, faîtes torréfier à sec les amandes et les noisettes jusqu’à ce que leur peau se détache. Ajouter le sucre et mélanger. Le sucre cristallise. Poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu et devenu un caramel brun. Débarrasser l’ensemble sur une plaque  recouverte de papier sulfurisé ou au mieux d’une toile silpat. Laisser refroidir. Vous obtenez à ce stage une nougatine.

Une fois la nougatine bien refroidie, cassez-là en morceau et mixez-là jusqu’à obtenir une pâte homogène et assez liquide. Attention cette étape est longue et votre mixer aura besoin de faire des pauses. Prenez votre temps.

Faire fondre le chocolat, ajouter le beurre, puis ajouter 160 g de praliné. Laisse prendre au frigidaire.

Une fois que les coques sont froides et la ganache bien prise, garnir les coques de ganache à l’aide d’une poche à douille. Laisser prendre une nuit au frigidaire. Ils n’en seront que meilleur!

Macaron praliné intense6

Manon

Publicités

15 réflexions sur “Macarons girly and strong au praliné intense

  1. coucou Manon! tout d’abord je te remercie pour tes gentils mots sur mon blog! cela m’a beaucoup touché!!! et puis un autre point commun alors: j’adore faire des macarons, j’en ai réalisé de nouveau mercredi dont je parle bientot! les tiens sont magnifiques! et je suis d’accord avec toi, le maitre c’est bien Pierre Hermé! bises

  2. est-ce que ton colorant est « poudré » ou nacré, je ne sais pas parce que tes macarons ressortent terriblement bien ! j’adore la couleur !

  3. Coucou Manon, ah la la comme j’aimerais y croquer moi aussi , le praliné c’est vraiment une des choses que je préfère en patisserie, je fais souvent des petits croustillants praliné avec des gavottes et du chocolat blanc pour accompagner les desserts c’est trop bon !!!
    Concernant les macarons j’étais comme toi fan de PH mais j’ai trouvé encore meilleur (à mon gout) , si, si ;) ceux de l’Atelier Macaron, j’adoooore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s