Gâteau magique à la vanille

Gateau magique vanille2

En voilà un gâteau qui me trottait dans le crâne depuis déjà quelques temps. Cependant j’ai toujours tendance à louper le train et tous les wagons qui vont avec quand y a des modes culinaires. Par exemple je sens que je vais pas tarder à succomber aux pommes de terre à la suédoise ou au Kringle Estonien! Oui vous l’aurez compris j’suis pas une food fashionista mais je vis plutôt bien le fait de vous poster des recettes plusieurs mois après leur fulgurante popularité. Bref pour une fois je suis un peu dans les temps pour vous parler du gâteau magique (quoi me dîtes pas que c’est déjà terminé c’t’histoire ?). Alors pour ceux qui sont comme moi et qui ne sont pas toujours au fait des dernières nouveautés, le gâteau magique c’est un gâteau qui comme son nom l’indique est… magique ! Pourquoi ? Hé bien parce que vous faîtes une seule et même pâte à gâteau et vous vous retrouvez avec un dessert 3 en 1 c’est à dire trois textures différentes : une génoise ultra ultra aérienne, une crème onctueuse et un flan. C’est sympa, ça épate tout le monde et c’est bon et agréable à manger. J’aime à m’imaginer que comme beaucoup de gourmandises (la Tarte Tatin, le Saint-Honoré, le Nutella…), c’est un gâteau issu d’une erreur de cuisine puisqu’en le réalisant on assiste tout simplement à un procédé chimique (vous savez l’histoire de l’huile et de l’eau ?). J’imagine que la personne qui l’a créé ne s’attendait pas à avoir ces trois couches et au final elle s’est dit « c’est pas mal du tout ». Oui parce que ce dessert est frais et plutôt léger en bouche (bon okay pas en calories) mais il demande de la patience puisqu’il est meilleur le lendemain et peut parfaitement clore les plats copieux de saison. J’ai trouvé la recette dans le livre « Gâteaux Magiques » de Marabout et j’ai souhaité débuter l’expérience avec le classique vanille, mais la liste de ceux qui me font envie dans le sommaire est très longue (en outre façon citron meringué, pistache griotte, matcha/framboise, salé etc…). Alors vous vous lancez ?

Gateau magique vanille

Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre (moi j’ai utilisé un moule en silicone Demarle de 22cm) – 8 personnes :
50 cl de lait (entier pour moi)
2 gousses de vanille
4 œufs
150g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1 cuillère à soupe d’eau
125 g de beurre (demi-sel pour moi)
110 g de farine
1 pincée de sel

Fendre les gousses de vanille en deux et prélever les graines avec la lame d’un couteau. Faire chauffer le lait avec les graines de vanille et les gousses ouvertes. Laisser ensuite infuser hors du feu 1 heure minimum. Plus la vanille sera infusée, plus le goût sera intense. J’ai personnellement laissé infusé 10 minutes et c’était pourtant très vanillé donc pour moi je n’ai pas trouvé ça utile d’attendre 1 h.

Préchauffer le four à 150°C, chaleur statique. Avec mon four je ne peux pas choisir la chaleur statique donc j’ai fait cuire un premier gâteau à 150° et il était trop cuit (il n’y avait plus 3 mais 2 couches). J’ai donc fait cuire le second à 130° et c’était très bien !

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes avec les sucres et l’eau jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Faire fondre le beurre et l’incorporer à la préparation. Ajouter la farine et le sel et fouetter quelques minutes.

Retirer les gousses de vanille du lait. Verser le petit à petit dans la préparation aux jaunes d’œufs, tout en fouettant. Monter les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation.

Pour incorporer les blancs en neige à la préparation très liquide, il est conseillé d’utiliser un fouet en travaillant la masse doucement, afin de ne pas la dissoudre dans la pâte : il doit rester de gros grumeaux. Il est en effet difficile d’incorporer des blancs à une préparation liquide avec une cuillère en bois.

Verser la préparation dans le moule, lisser avec la lame d’un couteau et enfourner 50 minutes.

A la sortie du four le gâteau est légèrement tremblotant.

Si le gâteau n’est pas assez cuit, il ne se tient pas ; s’il est trop cuit, la couche de crème disparaît. A la fin du temps de cuisson indiqué dans la recette, il est normal que le gâteau reste tremblotant, c’est au frais qu’il figera. La couche supérieure de génoise doit elle être bien cuite et dorée.

Avant de démouler, laisser le gâteau au minimum 2 heures au réfrigérateur afin qu’il fige. C’est absolument impératif. Si vous pouvez attendre, dégustez-le le lendemain, il sera encore meilleur, les arômes ayant le temps de se développer.

Servir frais saupoudré de sucre glace.

Gateau magique vanille3

Manon

Publicités

7 réflexions sur “Gâteau magique à la vanille

  1. Pour l’avoir déjà fait c’est vrai qu’il est magique !!! Le tien est superbement réussi ce qui me donne envie de le refaire. Ah, j’ai tenté la version au chocolat mais les couches étaient moins visibles ! bises

  2. Ce gâteau, très bien réalisé ici, me fait de l’oeil depuis un sacré bon moment, mais je n’ai toujours pas succombé à l’envie de le faire…quelle idée! ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s