Hasselback – A tes souhaits !

11855778_922586251141018_5216991655532618150_n11828749_922586331141010_7912302805541720910_n

Hello tout le monde. En voilà un article que je pensais pas publier. En effet, mon blog est en perdition mais je ne le lâcherai pas ! Oui parce que depuis l’achat de la maison l’année dernière va savoir pourquoi je cuisine beaucoup mais alors beaucoup moins! C’est pas faute d’avoir une super grande cuisine pourtant. J’émets l’hypothèse que le boulot que requiert une maison de 100m² décourage pour les autres tâches de type cuisine. Donc oui depuis un an je me laisse bercer par le chant des sirènes de la pâte au beurre et du vite-fait-bien-fait, oui ma balance crie au secours, oui je me fais jeter des pierre chez Weight Watcher (nan quand même pas ils sont gentils là bas). Pour la petite histoire hier soir j’avais envie d’Hasselback, j’aime tellement ça et je trouve que c’est tellement une super recette que j’ai pris en photo avec mon téléphone mon plat de pomme de terre pour le poster sur S’book en mode #tropbonlerepasdecesoir. Et là je ne m’y attendais pas du tout, ça a eu un succès fou, plein de copains m’ont demandé la recette en me disant que ça a l’air trop bon. C’est pour ça qu’après deux mois d’absence, je reviens avec une recette archi simple (néanmoins délicieuse) et une photo toute moche prise avec mon téléphone.

Hasselback kézako ? Déjà si t’es un néophyte de la blogosphère culinaire y a de grandes chances que ce soit inédit et inconnu pour toi donc je t’explique (que les bloggueurs me flagellent cette recette était méga à la mode il y a…genre deux ou trois ans). Donc c’est une recette suédoise de pomme de terre rôties au four. Le principe c’est une découpe en éventail, un peu d’huile d’olive et au four 50 minutes. Sur le papier ça paraît vraiment archi simple et sans grand intérêt, dans la bouche c’est vraiment extra. Déjà j’adore le look, c’est très facile à faire et surtout très rapide, ce que j’ai adoré c’est de customiser la pomme de terre pour en faire un repas complet (servi avec une bonne salade). Ca déchire juste. J’ai envie d’en faire à TOUT. Pour hier soir, saveurs estivales oblige (ouais on parle quand même de pomme de terre donc pour le côté estival je repasserai..), j’ai craqué sur de la mozza, du chorizo et de l’origan mais vous pouvez vous éclater avec des associations de ce type :
– bacon, cheddar, poivre
– saumon, mozza, ciboulette
– bleu, jambon blanc
– raclette, allumettes de bacon et un peu de Gewurszt’
– chèvre, jambon de pays, miel
et là t’as l’infini des possibles devant toi tu vois. Sinon on peut se la jouer classique en préparant une petite mixture huile d’olive, aïl écrasé, fleur de sel, herbes de Provence, poivre de baies qu’on va badigeonner sur les PDT crues avant d’enfourner pour accompagner un plat en sauce ou des grillades pour les barbecue (quand je vous disais que c’était de saison).

Attention, l’idée c’est de faire cuire d’abord la PDT et de mettre le fromage juste à fondre ou à gratiner. Si on met tout avant, ça sera trop cuit et sans intérêt du coup.

En avant pour la recette :

Pour 4 personnes
(12 SP/part)

8 pommes de terre moyennes
1/2 boule de mozzarella
2 càs d’huile d’olive
1 petit morceau de chorizo
poivre
origan

Préchauffer le four à 200°C.

Couper chaque pomme de terre bien nettoyées en tranches fines sans aller jusqu’au bout. Vous pouvez coincer la PDT entre deux baguettes chinoises afin d’avoir une « butée ». Genre comme ça (photo volée ici) :

98558781_oDisposer les pommes de terre dans un plat et les arroser d’huile d’olive. Enfourner 50 minutes.

A la sortie du four, placer entre les tranches une ou deux rondelles de chorizo ainsi que deux ou trois petits morceaux de mozzarella. Parsemer d’origan et de poivre de baies et enfourner 5 minutes supplémentaires.

Servir avec une salade de roquette.

Manon

 

Le résultat du concours « 1 an de Pix’Elles » pour le 100ème article de ce blog – ou « vous-n’avez-jamais-vu-autant-de-recette-postées-en-une-seule-fois-sur-ce-blog » XD

Coucou les bibous ! Alors alors nous voici nous voilà et comme promis à la fin de cet article nous dévoilerons la grande gagnante de notre concours « 1 an de Pix’Elles ». Donc c’est avec un immense plaisir que ce soir je vais vous faire partager les délicieuses recettes des blogueuses que j’ai pu tester et faire déguster à mes amis lors d’une soirée (ils étaient 5 à juger !).

Voyez plutôt (dans l’ordre du service) :

 La fougasse façon Flammekuech d’Hélène

Fougasse façon flammenkueche

Avec les copains on a trouvé cette fougasse délicieuse. Coupée en petit dés elle s’est parfaitement pliée au jeu de l’apéro et puis ça déborde d’oignon et ça… j’Adore! Avec la recette j’ai obtenu deux très belles fougasse qui ont été entièrement dévorées en l’espace de 30 minutes. Cependant mini bémol, j’ai fait cuire les fougasses dans l’aprés-midi et pour les servir tièdes, je les avais repassées rapidement au four et du coup elles étaient un tout petit peu sèches. Alors, ma petite suggestion serait de mettre du fromage blanc avant d’ajouter les oignons et lardon et/ou parsemer de fromage pour encore plus de gourmandise. Sinon j’ai vraiment apprécier rentrer dans l’univers dans ma copinaute Hélène et de voyager avec elle dans sa chère Alsace! Gros poutoux ma topine !

Ingrédients pour 2 fougasses :

Pour la pâte à pain :
500g de farine
25cL d’eau
21g de levure fraîche de boulanger
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
8g de sel

Pour la garniture :
150g de lardons
6 oignons
20g de beurre
1 filet d’huile d’olive
Poivre, ciboulette

Préparation :

Dans un saladier ou sur un plan de travail, mélanger la farine, le sel puis creuser un puits.
Ajouter la levure émiettée, l’eau tiède et l’huile. Mélanger petit à petit, et pétrir une dizaine de minutes.
Former une boule homogène et laisser reposer au moins une heure.
Pendant ce temps, couper les oignons en fines lamelles et les faire revenir dans un peu de beurre. Arrêter lorsqu’ils commencent à se colorer. Laisser refroidir.
Lorsque la pâte à doubler de volume, la dégazer et la diviser en 2 pâtons de même poids. Les étaler au rouleau à pâtisserie sur une surface farinée et leur donner une forme ovale d’environ 1cm d’épaisseur (ou autre suivant vos envies !).
Tailler des entailles nettes avec un couteau bien aiguisé et laisser reposer environ 30 minutes.
Lorsque les fougasses ont gonflés, recouvrir la surface avec les lardons et les oignons puis poivrer. Parsemer d’un peu de ciboulette et d’un filet d’huile d’olive.
Enfourner environ 25 minutes dans un four préchauffé à 200°C (en recouvrant d’un papier aluminium si elles colorent trop).

Fougasse façon flammenkueche2 (1)

***

Le Buffalo’s Chili Con Carne et le buffalo’s Corn Bread d’Audrey

Buffalo's chili con corne (1)

Je n’avais jamais goûté ni chili con carne ni cornbread et j’ai vraiment été séduite par ce voyage culinaire. J’ai trouvé la recette de chili absolument parfaite (par contre je l’ai fait mijoté bien plus longtemps qu’indiqué). Je referai souvent ce plat qui ne présente aucune difficulté de réalisation et qui, si l’on oublie les 50g de beurre utilisés pour faire fondre les oignons, est plutôt léger. Le cornbread s’associe parfaitement de part sa fraîcheur et sa texture à ce plat bien copieux. J’ai adoré adoré et encore adoré tant est si bien que j’ai eu une furieuse envie de chanter la cucaracha toute la soirée mais je me suis retenue quand même (après tout j’avais des invités nan mais oh!).

N.b : j’ai utilisé des haricots rouges secs que j’ai fait cuire une première fois 1minutes dès que l’eau a bouilli. Après je les ai laissé 1h dans cette eau de cuisson puis je les ai rincé et refait cuire à petit bouillon 1h15 ! C’était top !

Le Buffalo’s chili con carne
Pour 8 personnes (c’était une recette pour 4 à la base, mais servi avec du riz, on a bien une dose pour 8…le chili reste quand même un
plat bien consistant)

50 gr de beurre
2 gros oignons
2 gousses d’ail émincées
550 gr de boeuf haché
65 gr de concentré de tomates
1 boite de pulpe de tomates
1 grosse boite de haricots rouge
30cl de bouillon de boeuf
pour les épices: sel, poivre, 1cc de chili, 2 cc de cumin, ou un sachet spécial chili

Dans un faitout, faites fondre le beurre, y ajouter les oignons et l’ail émincés. Incorporez le boeuf haché et laissez cuire doucement pendant 10 minutes. Pendant ce temps, préparez les 30 cl de bouillon avec un cube de bouillon de boeuf.

Lorsque la viande est cuite, ajoutez le bouillon préparé, le sachet d’épices, le concentré et la pulpe de tomates et les haricots. Laissez mijoter à couvert pendant 25 minutes en remuant de temps en temps. (mettez le faitout sur le rond le plus petit pour ne pas que la cuisson soit trop forte…). Pour ma part j’ai fait mijoter 45 minutes sans les haricots rouges que j’ai ajouté en toute fin de cuisson.

Servir avec du riz et le cornbread.

 

Buffalo's Cornbread (1)

Le Buffalo’s Cornbread:

140g de farine de blé
140g de farine de maïs (attention ce n’est pas de la maizena, ni de la polenta, mais bien de la farine)
100 gr de sucre roux
1 sachet de levure chimique
1 grosse pincée de sel
240 ml de lait
1 CS de jus de citron
85 gr de beurre
2 oeuf moyens
1 petite boite de maïs égoutté (environ 140g)

Préchauffez le four à 190°.
Dans un saladier, mélanger le jus de citron avec le lait et réserver pendant 5 min.
Dans un autre saladier, mélangez les farines, le sucre, le sel et la levure. Versez ensuite le mélange lait-citron avec la farine.
Faites fondre le beurre au micro-ondes pendant 30 secondes, et l’ajoutez à la préparation. Ajoutez les oeufs et mélangez, puis le maïs et mélangez délicatement pour ne pas casser les grains.
Beurrez et farinez un moule à manqué, et laissez cuire pendant 25 minutes.

***

Les triangles pommes-spéculoos des Cooking Sisters

pomme

Ahhh que dire de cette recette qui est juste délicieuse. A la fin de notre repas copieux elle a été parfaite! Elle a même séduite mon gros loup qui n’aime pas le spéculoos. Pour ma part j’ai vraiment adoré et j’ai dû en manger trois ou quatre.. Un seul petit bémol ici aussi avec les copains on a tous trouvé qu’on ne sentait pas assez la pâte de spéculoos donc la prochaine fois au lieu de mettre une cuillère à café de pâte de spéculoos par samoussa il faudrait mettre quasiment une cuillère à soupa (hé oui c’est beaucoup mais on en veut toujours plus hein). En tout cas c’était trop bon et rien que voir les photos, mes papilles sont en émoi !

Pour 8 triangles (2 triangles par personne minimum à multiplier suivant le nombre d’amis et leur niveau de gourmandise)

2 pommes
4 feuilles de brick
pâte de spéculoos (8 cuil à soupe environ)
30 g d’amandes effilées (1 petite poignée)
15 g + 10 g de beurre
1 cuil à soupe de sucre roux
cannelle et sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.
Peler les pommes, les épépiner et les couper en petits dés. Dans une casserole faire fondre 15g de beurre, ajouter les dés de pommes et le sucre roux. Faire dorer les pommes 8 min environ jusqu’à ce qu’elles soient tendres sans être en compote non plus.

Faire fondre les 10g de beurre restants au micro-ondes. Couper les feuilles de brick rondes en deux. Replier la partie arrondie du cercle vers le haut pour former une bande rectangulaire. Déposer 1 cuil à soupe de pommes, 1 cuil à café de pâte de spéculoos et quelques amandes effilées à gauche de la feuille. Plier en triangles. Badigeonner le triangle d’un peu de beurre fondu.

Répéter la même opération jusqu’à épuisement des pommes.

Enfourner pour 10 min environ, les triangles doivent être dorés. A la sortie du four, saupoudrer les triangles de cannelle et de sucre glace.

Triangles croustillants pomme-spéculoos2 (1)


*

*

*

*

Hop hop hop, sans plus attendre nous allons vous révéler le nom de l’heureuse gagnante….Une seule petite précision : les copains n’étaient pas unanimes (ça m’aurait étonné tiens!) et ils ont dû batailler et débattre longuement pour choisir LA gagnante, mais rassurez-vous ils ont fini par se mettre d’accord et ont élu meilleur plat de potes :

Le Chili Con Carne et Buffalo’s Cornbread d’Audrey!

Braavvvvvvooooo XDXDXD, tu as gagné un super colis de fifou préparé par nos soins !!!

Hélène et les Cooking Sisters merci mille fois pour votre participation on s’est TROP régalé, on s’en est mis plein la panse toute la nuit youpi et c’était atroce de vous départager, vous méritez toutes les trois le cocotier! Alors comme vous êtes sur le podium vous avez le droit à un petit cadeau aussi chacune hihi ! Donc envoyez-nous rapidement vos adresses respectives en message privé.

Et voilà ce petit concours est terminé, merci à toutes les blogueuses d’avoir participé c’était trop cool. On recommencera l’année prochaine ça c’est sur =)

Tour en cuisine n°7 « couleur rouge » : Le rougail de tomate réunionnais !

Bonjour,

Après mon expérience de la ronde interblog, aujourd’hui Je participe au tour de couleur rouge http://www.untourencuisine.com. Je vous fait partager une recette de famille, tenue par mon oncle réunionnais : Le rougail de tomate que j’affectionne tant et qui se mariera avec tout vos plats pour donner une touche d’exotisme !!! Rien de plus simple pour voyager en un clin d’oeil !

Ingrédients :
0PP pour cette recette

4 tomates rondes
1/4 de gingembre frais
3 échalotes
3 ails
Persil plat
Sel
Poivre
1 piment oiseau
Coriandre

Préparation :
Découper en tout petits cubes les 4 tomates rondes. Mixer le gingembre, l’ail, l’échalote, le persil et le piment.
Melanger le tout. Y ajouter 1 bonne cuillère à café de sel (qui absorbera l’eau dégagé) ainsi que le poivre et la coriandre.
Couvrir et laisser reposer au frais au moins 1 heure.
Déguster avec du riz ou du poisson.


Pauline