Panna cotta de pesto et son crackers au parmesan et à la Vache Qui Rit – Recette anti morosité

1425715_1476721072553985_2014283864_n

J’aime beaucoup cette recette qui est très simple et qui pourtant fait toujours son petit effet lors de l’apéro. Il s’agit de mini panna cottas salées au pesto servies sur un crackers (qui déchire) au parmesan et à la Vache Qui Rit. Pour ma part j’ai pour habitude de faire prendre les panna cottas dans des empreintes « Mini St Honoré » de chez Demarle pour un look sympa mais vous pouvez tout à fait les faire prendre dans des moules à mini muffins ou en remplissant que le fond de moules à muffins.

Le craquant et la finesse du biscuit s’accorde parfaitement avec l’onctuosité de la panna cotta. L’effiloché de jambon de parme et la goutte de vinaigre balsamique apportent la touche finale à cette recette anti morosité. A vos fourneaux donc car avec ce magnifique temps il est urgent de mettre du soleil dans nos assiettes !

Ingrédients (pour 15 mini panna cottas)
( 7 SP/part)

Pour les panna cottas
30 cl de crème liquide
100 g de pesto
20 g de parmesan
2 g d’agar agar
Sel et poivre de baies

Pour les crackers
110 g de farine
30 g de parmesan râpé
75 g de beurre
½ càc de levure chimique
3 vaches qui rit
1 pincée de sel

Pour la présentation
2 tranches de jambon cru
feuilles de basilic + quelques gouttes de velours balsamique

Préparer les panna cottas : porter la crème liquide à ébullition avec l’agar agar quelques instants. Hors du feu ajouter le pesto, le parmesan, sel et poivre.

Verser dans des empreintes en silicone à mini muffin. Réserver au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparer les crackers : préchauffer le four à 180°. Crémer le beurre et la vache qui rit ensemble. Dans un bol mélanger la farine, le parmesan, la levure et le sel. Verser ce mélange sur le beurre et le fromage. Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir une consistance sableuse. Amalgamer rapidement en boule.

Etaler cette pâte sur un plan de travail légèrement farinée. A l’aide du découpoir ( pour ma part rond cannelé de 7,5 cm) découper 15 biscuits. Disposer les biscuits sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé ou d’une feuille silicone. Les piquer à l’aide d’une fourchette.

Enfourner 12 à 15 minutes. Les bords doivent être dorés.

Une fois que les crackers sont bien refroidis, démouler les panna cottas. Disposer chacune des panna cottas sur les crackers et décorer avec un petit morceau de jambon et une feuille de basilic.

Manon

Publicités

Bouchées aux épices indiennes, saumon et cream cheese

Bouchées aux épices indiennes et saumon.2

Coucou tout le monde. A mon retour du Japon comme de coutumes nous avons organisé une petite soirée avec nos amis afin de partager nos photos et remettre les souvenirs chinés à l’autre bout du globe. Ravie de retrouver mes fourneaux j’ai voulu concocter mes classiques qui sont certes assez simples mais font toujours preuve d’efficacité auprès de mes proches. Pour mon retour en gourmandise il me tenait donc à cœur de vous faire partager cette recette qui d’une part est archi-simple, d’autre part archi-rapide et bon marché. Il s’agit de petites bouchées moelleuses parfumées aux épices indiennes (que vous pouvez remplacer simplement par du curry) sur lesquelles sont disposées des petites lanières de saumon fumé ainsi qu’une pointe de cream cheese pour l’équilibre et la douceur. Lancez-vous les yeux fermés.

Bouchées aux épices indiennes et saumon2.1

Pour 15 bouchées
(2 SP/part)

50g de saumon fumé
70g de cream cheese de type Philadelphia
2 œufs
50 g de farine
1 càc de levure chimique
30g d’huile neutre de type pépin de raisin ou tournesol
20g de lait
1 càc d’épices indiennes ou curry

Préchauffer le four à 180°.

Dans un cul-de-poule, mélanger au fouet les œufs avec l’huile, le lait puis la farine ainsi que la levure et les épices indiennes.

Verser la pâte dans de petites empreintes. Enfourner 12 minutes.

A la sortie du four démouler et laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps, détailler le saumon fumé en petites lanières.

Détendre le cream cheese avec une fourchette. Garnir une poche à douille avec le cream cheese.

Lorsque les bouchées sont parfaitement refroidies, les garnir d’un petit peu de saumon et d’une pointe de cream cheese.

Décorer avec quelques brins de ciboulette.

.Bouchées aux épices indiennes et saumon3.1

 

Manon

Macarons au saumon fumé et à l’aneth – idée #1 pour les fêtes

Macarons au saumon et fromage frais à l'aneth

Hello, tout à l’heure ma copine Hélène m’a fait remarquer que je n’avais pas posté depuis un moment. En effet, bientôt un mois que le temps passe vite! Je parlais d’Halloween aujourd’hui je parle des fêtes de fin d’année. Mon beau sapin vient d’émerger et ma petite maison a revêtu son habit rouge et blanc. Nous sommes déjà le 30 novembre soit le jour de « l’Avent » et j’ai du mal à me dire que demain j’ouvrirai la première fenêtre de mon calendrier (oui à 25 ans j’ai encore un calendrier de l’avent!).

Je commence déjà à penser à ce que je vais bien pouvoir mitonner pour les fêtes puisque cette année notre maison fête avec nous son premier Noël et donc c’est dans notre chez nous que se passera le réveillon et l’ouverture des cadeaux en famille le 25. Je vais tâcher de vous proposer jusqu’au D-day (et ensuite car après on préparera le nouvel an!) des recettes idéales pour recevoir.
Donc pour commencer ma première idée se porte sur des macarons salés au saumon fumé et à l’aneth. Attention cette recette détonne puisque nous sommes pas habitués à déguster le saumon en version sucré-salé, on visera donc plutôt les palais avertis et les personnes ouvertes d’esprit. Quoi qu’il en soit, ces macarons ne passerons pas inaperçus et vos convives seront contents d’avoir pu faire cette chouette découverte !

Ah oui petite précision : vous verrez que je n’utilise pas la recette de macarons habituelle. En effet depuis que j’ai changé de four je n’arrivais plus à obtenir des macarons corrects. J’ai trouvé mon bonheur chez Bernard avec sa recette de coques et le petit plus c’est que le croutage n’est plus nécessaire ce qui est un gain de temps très important.

En avant pour la recette :

Pour une quinzaine de macarons :
(4 SP/part)

75 g de sucre glace
75 g de poudre d’amande
30 g de blanc d’oeuf

Pour la meringue italienne
25 g de blanc d’oeuf
75 g de sucre semoule
17 g d’eau
une pointe de couteau de colorant gris

100 g de saumon fumé
100 g de carré frais
2 càs de crème liquide
aneth
graines de pavot
poivre de baies

Mettre la poudre d’amande et le sucre glace dans un mixeur. Puis laisser tourner la machine pendant deux ou trois minutes.

Verser le contenu dans une passoire fine au dessus d’une jatte. Tamiser l’ensemble afin d’obtenir des macarons bien lisses.

Préparer la meringue italienne : verser le sucre semoule et l’eau dans une casserole et faire chauffer sur feu modéré.

L’ensemble doit atteindre 117°C, mais dès que le sirop est à 110° commencer à monter les 25 g de blancs en neige avec le colorant.

Quand le sucre atteint finalement 117°C, le verser en filet sur les blancs tout en continuant de fouetter au batteur électrique.Continuer de fouetter jusqu’à ce que les blancs soient à 45°C.

Mettre les 30 g de blancs restants dans la poudre/sucre glace ( qu’on appelle le tant pour tant).

Ajouter une cuillerée à soupe de meringue au premier appareil et commencer à mélanger complètement.

Le mélange doit être assez ferme. Ajouter ensuite au fur et à mesure le reste en mélangeant cette fois délicatement comme on le ferait pour une mousse, c’est à dire en soulevant la pâte!

Quand toute la meringue a été ajoutée, continuer à travailler la pâte avec une spatule en l’écrasant un peu. On est en train de « macaroner » la pâte pour lui donner trois adjectifs: lisse, souple et brillante.

En soulevant la pâte, quand on la fait retomber, elle doit s’assouplir un peu mais pas trop, ne doit pas être liquide mais pas ferme non plus.

Avec une poche dotée d’une douille de 8mm, réaliser des petits tas de pâte sur des plaques à pâtisseries garnies de papier sulfurisé.

Le macaron va ensuite s’étaler un tout peu si la pâte a été correctement réalisée. On peut tapoter légérement la plaque sur la table pour forcer la pâte à s’étaler et à perdre les imperfections dûes à la poche à douille ou à une mauvaise manipulation.

Parsemer la moitié des coques de graines de pavot.

Préchauffer le four à 145° et y placer une grille au milieu. Quand celui-ci est chaud, placer une plaque de macarons sur la grille et laisser cuire 12 minutes selon la puissance du four.

A la sortie du four, les laisser refroidir puis les décoller délicatement.

Macarons au saumon et fromage frais à l'aneth2

Dans un saladier détendre les carrés frais avec la crème liquide. Ajouter le poivre et l’aneth à votre goût. Tailler des petites tranches de saumon fumé.

Garnir la moitié des coques de fromage frais à l’aide d’une poche à douille puis d’une tranche de saumon. Terminer avec les coques au pavot.

Placer au frais jusqu’au service.

Manon

Mousses de saumon fumé et purée de concombre

Mousse de saumon sur purée de concombre

Cette année nous n’avons pas été gâté par le temps (comme les deux-trois dernières années d’ailleurs). Il nous est donc arrivé plus souvent de songer aux soirées crêpes et carbonnades flamandes plutôt qu’aux salades colorées et sardines au barbecue. Aimant tout de même cuisiner les produits de saison je me suis dit qu’il était trop dommage de les laisser de côté au profit des mets hivernaux. Recevant du monde à la maison, j’ai donc opté pour ces petites verrines bien fraîches pour l’apéritif et bien que le temps de s’y prêtait pas elles ont vraiment été appréciées. Il s’agit donc d’une purée de concombre surmontée d’une mousse au saumon fumé le tout parsemé de petites pousses d’alfalfa que vous pourrez remplacer par des pousses de betteraves ou un mélange de pousses diverses

10 cl de crème liquide entière
1 petit concombre non pelé
1 pincée de baies roses
280 g de saumon fumé
100 g de pousses d’alfalfa
sel du moulin

Dans un saladier, verser la crème liquide et laisser reposer au froid pendant 30 minutes.

Couper le concombre en morceaux, et les réduire en purée au robot. Saler, parsemer de baies roses, puis réserver.

Mixer le saumon fumé, jusqu’à obtention d’une purée. Fouetter la crème liquide en chantilly ferme, puis l’incorporer au saumon.

Répartir le concombre dans le fond des verrines, puis garnir de mousse de saumon. Parsemer de pousses d’alfalfa et servir frais.

Mousse de saumon sur purée de concombre2

Source : Petit Larousse des apéritifs dînatoires

Manon

Cannellonis de courgette et chantilly au crabe pour un come back avec quelques explications

Canelloni courgettes et sa chantilly au crabe3

Bonjour à tous. C’est donc aujourd’hui que je fais mon « grand retour » (un poil prétentieux non ?). Généralement nous faisons des bilans au 1er janvier, hé bien moi je le fais aujourd’hui, mardi 12 août 2014.

2014 est une année particulièrement chargée en émotions… Tout d’abord cette participations au jury de Dans la peau d’un chef, un accident de voiture, un casting foiré à la dernière étape pour Le meilleur pâtissier d’M6 (quoi je ne m’en suis pas vantée et alors ?!), ma famille secouée par un décés brutal, le lancement d’une nouvelle activité prenante et la fin d’une autre, l’achat de notre maison, le déménagement, un voyage à Copenhague, la fin de la seconde activité, le retour de mon père en métropole, le départ de Pauline à Mayotte, une prise de décision importante et celle de me concentrer sur ce que j’aime par dessus tout : la cuisine et ce blog.

J’ai donc décidé de reprendre du poil de la bête après tous ces retentissements pleins de joie et de peine, de m’attacher à ce que j’aime, ce qui me fait du bien et laisser de côté le superflus. La vie est tellement courte… Ce n’est pas un méa culpa que je vous fais aujourd’hui ou encore un étalage de vie perso, je souhaitais juste inscrire quelque chose à cette date, comme le point de non retour d’un nouveau départ. Comme le premier jour du reste de ma vie.

Par ce qu’il n’est pas facile de tirer un trait sur le passé, on y va progressivement et en cuisine ça ne fait pas mal au coeur de ressortir les vieux dossiers, aujourd’hui je remonte cette recette publiée au commencement de mon blog mais avec des photos toutes neuves. Je l’aime particulièrement pour sa fraîcheur et l’effet qu’elle produit à l’apéritif. En trois coup de mendoline c’est prêt, élégant et raffiné !

Pour 12 cuillères :

1 courgette
10 cl de crème fleurette
50 g de crabe ou à défaut surimi
ciboulette ou coriandre
1/2 citron en jus
sel poivre
1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Détaillez vos courgettes à la mandoline en longues bandes fines. Faites chauffer de l’eau salée et à ébullition plongez-y vos bandes de courgettes pour 1 minute maximum afin de les ramollir. Faites les immédiatement refroidir dans de l’eau glacée.
Pressez fermement le crabe entre vos mains pour en extraire toute l’eau. Émiettez-le dans un saladier en l’arrosant de citron, d’herbes et d’huile d’olive. Salez et poivrez. Montez votre crème très froide en chantilly. Versez dedans le crabe délicatement.
Montez vos courgettes en cannelons (en les enroulant autour de deux doigts) ou en habillant l’intérieur d’une verrine) et remplissez les cannelons de crème au crabe.
Vous pouvez décorer avec des herbes ciselées ou de la fleur de sel (dans ce cas ne pas saler le crabe).

Canelloni courgettes et sa chantilly au crabe

Manon

Mini-choux à la chantilly de foie gras au Pineau des Charentes, rien ne se perd, tout se transforme !

Choux à la mousse de foie grs

Je reviens toute tourne-chamboulée de mes deux jours de tournage pour l’émission Dans La Peau D’un Chef (ou DLPDC comme le disent ceux qu’ont la classe). J’ai encore des étoiles plein les yeux, des paillettes plein les papilles et des souvenirs plein la caboche. Je ne peux pas trop m’épancher sur le sujet mais sachez que je me suis régalée, que j’ai fait de superbes rencontres et que bon j’ai un peu envie de faire ça toute ma vie quoi ! Il me tarde donc que l’émission soit diffusée pour tout vous dire niark niark!

Bon sinon après Noël j’avais pas mal de restes de foie gras sur les bras. N’ayant pas envie de le manger « tel-quel » j’ai eu envie de le cuisiner sous la forme de mini-choux à grignoter pour l’apéro. Bon y a rien de trop révolutionnaire dans cette recette mais ça marche vraiment bien, c’est absolument délicieux surtout avec le Pineau-bien-dché-nous-ma-brave-dame (remplaçable par un autre vin cuit type Porto ou par exemple un vin moelleux comme le Sauterne ou le Coteau-du-Layon…). Donc du coup, si vous recevez et que comme moi il vous reste du foie gras (ou pas car la recette ne contient que 150g de foie gras pour une cinquantaine de mini-choux donc vous pouvez diviser la recette à votre guise et finalement c’est plutôt bon marché), hé bien lancez-vous. Ah oui et inutile de dire que j’suis à la ramasse parce que c’est une recette de Noël je vous répondrai juste que je suis très en avance cette année ahah (et puis  le foie gras j’ai lu quelque part qu’on a le droit d’en manger toute l’année) !

Pour une cinquantaine de mini-choux :

125 ml d’eau
50 gr de beurre
75 g de farine
1/2 càc de sel
1 càc de levure
2 gros œufs (ou 3 petits)

150 g de foie gras
200 ml de crème entière
50 ml de Pineau des Charentes (ben t’es chauvin ou tu l’es pas quoi, sinon t’utilises du Porto pardi!)

Préparer les choux : péchauffer le four à 210°. Mettre l’eau et le beurre dans une casserole et porter à ébullition. Lorsque le mélange boue, retirer la casserole du feu et ajouter directement et d’un seul coup la farine, le sel et la levure. Remuer jusqu’à ce que la pâte se décolle toute seule des bords de la casserole et ne fasse plus qu’une masse.

Laisser refroidir légèrement. Puis ajouter le 1er œuf et mélanger jusqu’à l’absorption complète de celui-ci par la pâte. Ensuite, recommencer avec l’autre œuf.

Déposer sur du papier cuisson des cuillères à café de pâte en les espaçant.

Faire cuire 15 min à 20 minutes (cela dépend des fours, chez moi c’est plus 20 minutes). L’important est de ne pas ouvrir le four en début de cuisson afin que les choux ne s’effondrent pas en cours de cuisson.

Réaliser la chantilly de foie gras : couper le foie gras en morceaux et le faire fondre doucement dans une casserole avec la crème liquide sur feu doux. Mixer la préparation. Ajouter le Pineau (ou le Porto). Verser la préparation dans un saladier, laisser refroidir puis placer au frais plusieurs heures.

Une heure avant de servir, monter la préparation au foie gras en mousse avec le batteur électrique.

A l’aide d’un couteau aiguisé découper délicatement la partie supérieure des mini-choux (ou le « chapeau si vous préférez).

Placer la mousse dans une poche à douille avec une douille cannelée et garnir les petits choux.

Au moment de servir saupoudrer de fleur de sel et de poivre de baies fraîchement moulues.

Choux à la mousse de foie grs2

Manon

Parce qu’il n’y a pas de règle sans exception qui la confirme : petits bouchées au poivron, chorizo et mozzarella en partnariat avec Silikomart

 Mini-cakes chorizo, poivron et mozzarella2

 

 

 Après plusieurs semaines d’absence sur notre blog et surtout sur vos blogs je suis de retour mais je vous promets que ce n’est pas pour vous jouer un mauvais tour (comment ça j’ai des références de gamine de 10 ans?). En fait ces dernières semaines ont été très chargées notamment en lien avec la venue de mon papa et de sa femme dans ma maison et ce pour quelques jours. Bah oui mon papa habitant à Mayotte cela faisait 4 ans que je ne l’avais pas vu et lorsqu’il a quitté la Manon de 20 ans, elle n’avait ni chéri, ni appartement, ni chat, ni robot Kenwood, ni diplôme d’assistante sociale. Donc oui je pense que ça fait du changment à mon p’tit papa et jvoulais donc mettre toutes les chances de mon côté pour qu’il passe un super séjour. Alors vas-y que jte nettoie les plaintes des murs à la brosse à dent, que je lessives mes placards et que je prépare des tonnes de trucs à manger (bon soit dit en passant j’en ai râté les 3/4, le stress sûrement). Mes deux/trois semaines précédant leur arrivée ont donc été sportives (oui je sais que je me mets la pression!) et après leur venue les jours qui ont suivi ont été fort en dodo (une fois que la pression est redescndue…). Bref voilà ce qui explique mon silence radio et vraiment je m’en excuse.

Mini-cakes chorizo, poivron et mozzarella

En plus de cette petite mise au point je vais faire dans cet article une entorse à notre règle fixée avec Pauline au début de l’année 2013. Nous avions décidé de consacrer l’activité du partenariat de notre blog à Imenager (qu’on aime d’amour). Mais au vu d’un petit malentendu, il s’avère qu’un de nos partenaires 2012 est passé à l’as! Et zut, mais chose promise chose dûe c’est très cérémonieusement que j’ai le plaisir de vous parler de Silikomart.  

silikomartSilikomart est une entreprise italienne qui propose une vaste gamme de produits innovants qui se distinguent par leur design recherché, et sont reconnus tant pour la haute qualité de silicone utilisé (platinique à 100%), que pour la qualité. Grace à sa résistance, sa stabilité et sa flexibilité thermique, le silicone peut être utilisé dans une plage de température allant de -60°C à +230°C. Le silicone est un matériau élastique et anti adhérent qui résiste aux effets du vieillissement, de très haute qualité, conforme aux normes alimentaires, complètement atoxique, inodore et sans altération de la saveur. Outre leurs moules en silicone, ils proposent également des accessoires pour le cake design (gamme Wonder Cake), des tapis pour macarons, de la pâte à sucre, tout le matériel nécessaire pour réaliser de somptueux gâteau à étages ou encore des moules à chocolats…

Silikomart m’a permis de tester les moules en silicone Mini-Fantasy avec lesquels j’ai réalisé des petites bouchées au poivron, chorizo et mozzarella. Résultat : au moment du décollage malgré les nombreuses striures des empreintes tout s’est déroulé comme sur des roulettes et le visuel était parfait : ces petits gâteaux étaient très beaux, bien brillants, et dodus ! Cette recette a beaucoup plu et les petites bouchées sont parties comme des petits pain. Tu te retournes et hop y en a déjà plus !

 

 

Ingrédients (pour une petite quarantaine de bocuhées) :
 3 oeufs
12,5 cl de lait
70 g de gruyère râpé
150 g de farine
1 sachet de levure
10 cl d’huile d’olive
15 tranches de chorizo
1 poivron rouge
1 boule de mozzarella
sel et poivre

Préparation de la recette :

Dans un saladier, battre les oeufs en omelette.

Y incorporer la farine et la levure de manière homogène.

Ajouter l’huile, puis le lait froid ou légèrement tiédi.

Ajouter à la préparation le gruyère râpé.

Couper en tout petits dés le chorizo et le poivron et  la mozzarella. Incorporer le tout à la pâte.

Verser dans les empreintes du moule Mini Fantasy, enfournez le tout thermostat 6 (180°C) pendant 15-20 minutes.

Laisser refroidir puis démouler. 

 

 

Mini-cakes chorizo, poivron et mozzarella3 

Manon

Houmous version 2.0, le meilleur de tous !

Houmous

C’est p’tet pas hyper joli mais qu’est ce que c’est bon !

A la genèse de notre blog, j’avais posté une recette de houmous que j’adore (j’adorais ?). Oui car bien que je mette toujours un point d’honneur à poster des recettes que j’adore, il n’est pas rare que parfois en changeant une pincée de ci et une pointe de ça, mes recettes se trouvent améliorées. C’est ce qui c’est passé pour mon houmous. Je pensais avoir trouvé LA recette de prédilection et il s’avère que me suis trompée. Voulant refaire mon fameux houmous j’ai été prise d’une élan de flemmardise et contrairement à d’habitude je n’ai pas eu la patience d’utiliser des pois chiches secs. Me suis rabattue sur la bonne vieille boîte de conserve, grand bien m’a pris puisque le résultat était parfait, qu’honnêtement on ne voit pas la différence avec les pois chiches secs et bon sang, quel gain de temps. Ensuite me suis trompée sur la quantité de tahiné (purée de sésame qu’on trouve généralement en biocoop) puis n’ayant quasiment  plus d’huile d’olive, j’ai utilisé de l’huile de sésame et là… Boum bah le bonheur quoi. Le houmous 2.0 est encore meilleur que son petit frère et pour le coup il est pour moi absolument parfait. Je me dois donc de vous faire partager mes petites rectifications !

250 g de pois chiches en boîte rincés et égouttés
2 càs de tahiné
40 ml de jus de citron
1 gousses d’ail coupées en 4
30 ml d’eau
60 ml d’huile de sésame (à défaut, de l’huile d’olive)
Un peu de sel et de poivre

Mixer ou écraser les pois chiches avec le tahiné, le jus de citron, l’ail, et l’eau pour obtenir une pâte presque homogène.

Ajouter l’huile de sésame en fin filet tout en continuant de mixer jusqu’à obtenir une pâte assez lisse. Saler et poivrer à votre convenance.

Vous pouvez servir l’houmous avec des gressins et/ou des bâtonnets de carottes.

Manon

Blinis

Coucou tout le monde.

Aujourd’hui je partage avec vous ma recette que je sors dès que je fête quelque chose ! Et ce WE je fête avec moi-même l’achat des billets d’avion pour Mayotte avec Marijo ^^ Hihi. Comme je suis une gourmande, j’en ai fait des gros. Mais vous pouvez décliner à souhait !

photo-29Pour 4 personnes 5PPT/part

Ingrédients :
1 sachet de levure de boulanger
150 g de farine
200 ml de lait
2 oeufs
Huile

Préparation :
Mélangez tous les ingrédients. Laissez reposer une heure minimum.
Faites cuire dans un poêle huilée vos blinis, petits ou grands, selon vos envies.
Petite astuce : Pour une cuisson parfaite, retournez votre blinis à mi-cuisson lorsque la pâte « bulle ».
Et n’oubliez pas, si vous êtes devenus fan des blinis, chez TOC on vend des poêles à empreintes à blinis !

Pauline

Le résultat du concours « 1 an de Pix’Elles » pour le 100ème article de ce blog – ou « vous-n’avez-jamais-vu-autant-de-recette-postées-en-une-seule-fois-sur-ce-blog » XD

Coucou les bibous ! Alors alors nous voici nous voilà et comme promis à la fin de cet article nous dévoilerons la grande gagnante de notre concours « 1 an de Pix’Elles ». Donc c’est avec un immense plaisir que ce soir je vais vous faire partager les délicieuses recettes des blogueuses que j’ai pu tester et faire déguster à mes amis lors d’une soirée (ils étaient 5 à juger !).

Voyez plutôt (dans l’ordre du service) :

 La fougasse façon Flammekuech d’Hélène

Fougasse façon flammenkueche

Avec les copains on a trouvé cette fougasse délicieuse. Coupée en petit dés elle s’est parfaitement pliée au jeu de l’apéro et puis ça déborde d’oignon et ça… j’Adore! Avec la recette j’ai obtenu deux très belles fougasse qui ont été entièrement dévorées en l’espace de 30 minutes. Cependant mini bémol, j’ai fait cuire les fougasses dans l’aprés-midi et pour les servir tièdes, je les avais repassées rapidement au four et du coup elles étaient un tout petit peu sèches. Alors, ma petite suggestion serait de mettre du fromage blanc avant d’ajouter les oignons et lardon et/ou parsemer de fromage pour encore plus de gourmandise. Sinon j’ai vraiment apprécier rentrer dans l’univers dans ma copinaute Hélène et de voyager avec elle dans sa chère Alsace! Gros poutoux ma topine !

Ingrédients pour 2 fougasses :

Pour la pâte à pain :
500g de farine
25cL d’eau
21g de levure fraîche de boulanger
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
8g de sel

Pour la garniture :
150g de lardons
6 oignons
20g de beurre
1 filet d’huile d’olive
Poivre, ciboulette

Préparation :

Dans un saladier ou sur un plan de travail, mélanger la farine, le sel puis creuser un puits.
Ajouter la levure émiettée, l’eau tiède et l’huile. Mélanger petit à petit, et pétrir une dizaine de minutes.
Former une boule homogène et laisser reposer au moins une heure.
Pendant ce temps, couper les oignons en fines lamelles et les faire revenir dans un peu de beurre. Arrêter lorsqu’ils commencent à se colorer. Laisser refroidir.
Lorsque la pâte à doubler de volume, la dégazer et la diviser en 2 pâtons de même poids. Les étaler au rouleau à pâtisserie sur une surface farinée et leur donner une forme ovale d’environ 1cm d’épaisseur (ou autre suivant vos envies !).
Tailler des entailles nettes avec un couteau bien aiguisé et laisser reposer environ 30 minutes.
Lorsque les fougasses ont gonflés, recouvrir la surface avec les lardons et les oignons puis poivrer. Parsemer d’un peu de ciboulette et d’un filet d’huile d’olive.
Enfourner environ 25 minutes dans un four préchauffé à 200°C (en recouvrant d’un papier aluminium si elles colorent trop).

Fougasse façon flammenkueche2 (1)

***

Le Buffalo’s Chili Con Carne et le buffalo’s Corn Bread d’Audrey

Buffalo's chili con corne (1)

Je n’avais jamais goûté ni chili con carne ni cornbread et j’ai vraiment été séduite par ce voyage culinaire. J’ai trouvé la recette de chili absolument parfaite (par contre je l’ai fait mijoté bien plus longtemps qu’indiqué). Je referai souvent ce plat qui ne présente aucune difficulté de réalisation et qui, si l’on oublie les 50g de beurre utilisés pour faire fondre les oignons, est plutôt léger. Le cornbread s’associe parfaitement de part sa fraîcheur et sa texture à ce plat bien copieux. J’ai adoré adoré et encore adoré tant est si bien que j’ai eu une furieuse envie de chanter la cucaracha toute la soirée mais je me suis retenue quand même (après tout j’avais des invités nan mais oh!).

N.b : j’ai utilisé des haricots rouges secs que j’ai fait cuire une première fois 1minutes dès que l’eau a bouilli. Après je les ai laissé 1h dans cette eau de cuisson puis je les ai rincé et refait cuire à petit bouillon 1h15 ! C’était top !

Le Buffalo’s chili con carne
Pour 8 personnes (c’était une recette pour 4 à la base, mais servi avec du riz, on a bien une dose pour 8…le chili reste quand même un
plat bien consistant)

50 gr de beurre
2 gros oignons
2 gousses d’ail émincées
550 gr de boeuf haché
65 gr de concentré de tomates
1 boite de pulpe de tomates
1 grosse boite de haricots rouge
30cl de bouillon de boeuf
pour les épices: sel, poivre, 1cc de chili, 2 cc de cumin, ou un sachet spécial chili

Dans un faitout, faites fondre le beurre, y ajouter les oignons et l’ail émincés. Incorporez le boeuf haché et laissez cuire doucement pendant 10 minutes. Pendant ce temps, préparez les 30 cl de bouillon avec un cube de bouillon de boeuf.

Lorsque la viande est cuite, ajoutez le bouillon préparé, le sachet d’épices, le concentré et la pulpe de tomates et les haricots. Laissez mijoter à couvert pendant 25 minutes en remuant de temps en temps. (mettez le faitout sur le rond le plus petit pour ne pas que la cuisson soit trop forte…). Pour ma part j’ai fait mijoter 45 minutes sans les haricots rouges que j’ai ajouté en toute fin de cuisson.

Servir avec du riz et le cornbread.

 

Buffalo's Cornbread (1)

Le Buffalo’s Cornbread:

140g de farine de blé
140g de farine de maïs (attention ce n’est pas de la maizena, ni de la polenta, mais bien de la farine)
100 gr de sucre roux
1 sachet de levure chimique
1 grosse pincée de sel
240 ml de lait
1 CS de jus de citron
85 gr de beurre
2 oeuf moyens
1 petite boite de maïs égoutté (environ 140g)

Préchauffez le four à 190°.
Dans un saladier, mélanger le jus de citron avec le lait et réserver pendant 5 min.
Dans un autre saladier, mélangez les farines, le sucre, le sel et la levure. Versez ensuite le mélange lait-citron avec la farine.
Faites fondre le beurre au micro-ondes pendant 30 secondes, et l’ajoutez à la préparation. Ajoutez les oeufs et mélangez, puis le maïs et mélangez délicatement pour ne pas casser les grains.
Beurrez et farinez un moule à manqué, et laissez cuire pendant 25 minutes.

***

Les triangles pommes-spéculoos des Cooking Sisters

pomme

Ahhh que dire de cette recette qui est juste délicieuse. A la fin de notre repas copieux elle a été parfaite! Elle a même séduite mon gros loup qui n’aime pas le spéculoos. Pour ma part j’ai vraiment adoré et j’ai dû en manger trois ou quatre.. Un seul petit bémol ici aussi avec les copains on a tous trouvé qu’on ne sentait pas assez la pâte de spéculoos donc la prochaine fois au lieu de mettre une cuillère à café de pâte de spéculoos par samoussa il faudrait mettre quasiment une cuillère à soupa (hé oui c’est beaucoup mais on en veut toujours plus hein). En tout cas c’était trop bon et rien que voir les photos, mes papilles sont en émoi !

Pour 8 triangles (2 triangles par personne minimum à multiplier suivant le nombre d’amis et leur niveau de gourmandise)

2 pommes
4 feuilles de brick
pâte de spéculoos (8 cuil à soupe environ)
30 g d’amandes effilées (1 petite poignée)
15 g + 10 g de beurre
1 cuil à soupe de sucre roux
cannelle et sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.
Peler les pommes, les épépiner et les couper en petits dés. Dans une casserole faire fondre 15g de beurre, ajouter les dés de pommes et le sucre roux. Faire dorer les pommes 8 min environ jusqu’à ce qu’elles soient tendres sans être en compote non plus.

Faire fondre les 10g de beurre restants au micro-ondes. Couper les feuilles de brick rondes en deux. Replier la partie arrondie du cercle vers le haut pour former une bande rectangulaire. Déposer 1 cuil à soupe de pommes, 1 cuil à café de pâte de spéculoos et quelques amandes effilées à gauche de la feuille. Plier en triangles. Badigeonner le triangle d’un peu de beurre fondu.

Répéter la même opération jusqu’à épuisement des pommes.

Enfourner pour 10 min environ, les triangles doivent être dorés. A la sortie du four, saupoudrer les triangles de cannelle et de sucre glace.

Triangles croustillants pomme-spéculoos2 (1)


*

*

*

*

Hop hop hop, sans plus attendre nous allons vous révéler le nom de l’heureuse gagnante….Une seule petite précision : les copains n’étaient pas unanimes (ça m’aurait étonné tiens!) et ils ont dû batailler et débattre longuement pour choisir LA gagnante, mais rassurez-vous ils ont fini par se mettre d’accord et ont élu meilleur plat de potes :

Le Chili Con Carne et Buffalo’s Cornbread d’Audrey!

Braavvvvvvooooo XDXDXD, tu as gagné un super colis de fifou préparé par nos soins !!!

Hélène et les Cooking Sisters merci mille fois pour votre participation on s’est TROP régalé, on s’en est mis plein la panse toute la nuit youpi et c’était atroce de vous départager, vous méritez toutes les trois le cocotier! Alors comme vous êtes sur le podium vous avez le droit à un petit cadeau aussi chacune hihi ! Donc envoyez-nous rapidement vos adresses respectives en message privé.

Et voilà ce petit concours est terminé, merci à toutes les blogueuses d’avoir participé c’était trop cool. On recommencera l’année prochaine ça c’est sur =)