A nouvelle année, nouvelle bannière + on se réchauffe avec les gaufres liégeoises !

Hello à tous. Après quelques semaines de silence je reviens par ici. C’est vrai, j’ai squizzé les vœux de bonne année, j’ai squizzé le bloganniversaire et pour être tout à faire honnête j’ai même squizzé mes fourneaux pendant quelques temps. Après le retour de ma copine Marie je me suis dit que je devais également faire mon come back voire mon « coming out ». En effet, vous avez sans doute remarqué que le projet « Pix’Elles Cuisinent » a perdu une de ses « ailes » puisqu’il y a fort longtemps que Pauline mon binôme, a quitté le navire. En effet, voilà plus d’un an que je mène la barque en solitaire et c’est la raison pour laquelle je me devais de créer une nouvelle bannière pour rétablir « la vérité ». Je lève donc le premier mystère de la bannière qui est celui des « parenthèses « . Je n’ai pas souhaité mettre au singulier « Pix’Elles Cuisinent » car je garde les articles et les souvenirs d’un projet en duo.

 Aujourd’hui je tenais à vous partager une délicieuse recette de gaufres liégeoises. Idéales au goûter ou au petit déjeuner, j’ai tendance à en faire en quantité afin de les congeler pour en avoir toujours sur le coude. En cas d’envie pressante il suffit alors de les passer au toasteur quelques instants, elles n »auront ainsi rien perdu de le croustillant et de leur mie filante.

Gaufres liegeoisesPour 15 gaufres
( 8 SP/part)

375 g de farine
22 cl de lait tiède
1 sachet de levure boulangère déshydratée ou 20 g de levure fraîche
2 œufs
1 sachet de sucre vanillé
150 g de beurre
100 g de sucre perlé
1 pincée de sel

Dans la cuve d’un robot, mélanger la farine avec le sucre vanillé et une pincée de sel. Faire une fontaine et casser les œufs au centre.

Dans un bol, délayer la levure dans le lait très tiède.

Ajouter le mélange lait-levure à la farine. Pétrir quelques instants jusqu’à obtenir une pâte dense et homogène.

Laisser reposer 30 minutes à chaleur ambiante et à l’abri des courants d’air.

Dans la cuve d’un robot, déposer la pâte et y ajouter le beurre mou et le sucre perlé, mélanger bien jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Laisser reposer la pâte au minimum 30 minutes.

Dans un gaufrier chaud, déposer une bonne cuillère à soupe de pâte. Surveiller la cuisson qui devrait être assez rapide. Les gaufres sont prêtes dès qu’elles sont bien dorées.

Gaufres liegeoises3

Source Journaldesfemmes.com

Bisous

Publicités

Pâte à crêpes, la recette »ultime », joyeuse Chandeleur à tous + petit retour sur mes mésaventures…

Crêpes l'ultime recette3

Coucou tout le monde. Je vous dois des excuses puisque ces derniers jours j’ai joué aux abonnés absents sur vos blogs. Il faut que je vous raconte mes mésaventures de ces derniers jours… Mardi soir, je rentrais du travail et passais par le chemin habituel c’est à dire la forêt. Il faisait nuit et il pleuvait mais j’étais concentrée sur la route et je conduisais prudemment. Puis arrive une voiture à toute vitesse et je la vois mordre très largement la ligne médiane, la route étant plutôt étroite je donne un coup de volant à droite pour l’éviter. Cela provoque alors un aquaplaning ce qui fait que je n’ai plus aucun contrôle de mon véhicule qui fonce droit vers la forêt, je redonne un coup de volant à gauche pour modifier la trajectoire et là je fais un tête à queue qui me propulse de l’autre côté de la route (là je remercie le ciel ou chépaki car aucune voiture n’est arrivée en face, sur cette route à 90km/h je pense que ça aurait fait très mal), s’en suit d’un second tête-à-queue puis un troisième qui finit par me propulser violemment sur la butée du fossé de droite. Je vois les arbres arriver droit devant donc je lache mon volant et me protège là tête. C’est à ce moment que je vois toute ma vie défiler et que je me dis que c’est fini. Avec la prise de vitesse la voiture fait un bon et en atterrissant lourdement s’enlise dans la terre mouillée et se stoppe net. C’est là que j’ai eu beaucoup de chance car sans ça je me serais pris un arbre en pleine face. Du coup mes pensées se brouillent, je sais plus trop où j’habite, ma voiture fume beaucoup, je reste bloquée sous le choc. Grâce à un conducteur bien veillant qui s’est arrêté j’arrive à sortir de ma voiture et je constate les dégâts : tout l’avant de ma voiture est arraché, il y des morceaux de carrosserie et pièces diverses un peu partout. Et là je réalise et je me mets à pleurer pleurer et encore pleurer. J’appelle une dépanneuse qui viendra me chercher 3/4 d’heure plus tard. Ah oui autant vous préciser que le conducteur qui m’a fait avoir cet accident m’a clairement vu faire ma sortie de route mais ne s’est pas arrêté…

Résultat des courses après ma nuit de sommeil j’ai mal partout, j’ai des flashs de l’accident. Je vais voir mon médecin qui me dit de faire des radios et en me palpant qui me fait remarquer que je me suis pas loupée au niveau contracture. Finalement la radio ne donnera rien de très grave (heureusement) mais après plusieurs jours j’ai toujours mal au cou, au dos et aux côtes et je suis vraiment choquée. Ah oui aussi, cet accident me déleste de la modique somme de 540 € (220€ de franchise et 10% des 3200€ de réparations…) Voilà ce qui explique que j’ai été en mode « out » ces quelques jours et que j’ai complètement zappé la blogosphère et mes fourneaux.

Crêpes l'ultime recette

Aujourd’hui c’est la Chandeleur et j’ai décidé de reprendre du poil de la bête. J’ai choisi d’essayer la recette nommée « les crêpes : la recette ultime! » du blog C’est ma fournée. Alors avec un nom aussi évocateur on est forcément piqué de curiosité. Je me suis un peu reconnue en Valérie qui dit d’elle-même qu’elle est une maniaque de la crêpe. En effet, depuis des années j’essaie de refaire les crêpes de momân mais le hic c’est qu’elle n’a pas de recette, qu’elle fait tout à vu de nez et que ses crêpes sont TOUJOURS à tomber. Moi j’ai jamais réussi à faire les mêmes. C’est alors que ma grande quête de la crêpe a débuté et je dois avouer que je n’ai jamais trouvé THE recette de crêpe qui tue tout (souvent trop fades, trop caoutchouc, trop fines…) . Et puis je suis tombée sur la recette de Valérie qui l’a tellement bien vendue que je me suis empressée de la réaliser. Résultat ? Hé bien là je dis OUI, les crêpes sont légères et moelleuses, hyper goûtues et ne manquent de rien. Alors attrapez donc vos calepins et notez :

500g de lait entière (pour moi 400 g de lait 1/2 écrémé et 100g de crème entière)
200g de farine type 45
4 oeufs « bio »
60g de sucre (vous pourrez en ajouter plus selon votre goût)
60g d’eau
3g de sel
20g de beurre fondu
30g de rhum et une gousse de vanille  (pour moi 20 g de rhum on suffit) OU 30g de Grand-Marnier et les zests d’une orange bio
Pour une réalisation au blender : commencer par mettre les œufs, le lait, l’eau, le sucre, le sel et l’alcool (et la vanille ou les zestes) et le beurre fondu dans le blender. Ajouter enfin la farine et mixez sans attendre à vitesse maximale pendant une minute.
Pour une réalisation au robot ou à la main : fouetter un peu les œufs avec le sucre et le sel et la vanille (ou les zestes), puis ajouter la farine et fouetter à nouveau. Mélanger ensemble l’eau, le lait et l’alcool, et les ajouter tout doucement, tout en fouettant. Ajouter enfin le beurre fondu : le mélange doit être homogène.
Laisser reposer la pâte à crêpes deux heures (c’est important!).
Puis après le temps de repos faîtes sauter les crêpes à feu vif dans une poêle légèrement huilée ou non (tout dépend si votre poêle attache). Disposer les crêpes entre deux assiettes ce qui leur permettra de garder leur moelleux avant d’être dégustées.
Crêpes l'ultime recette2
Manon

Le résultat du concours « 1 an de Pix’Elles » pour le 100ème article de ce blog – ou « vous-n’avez-jamais-vu-autant-de-recette-postées-en-une-seule-fois-sur-ce-blog » XD

Coucou les bibous ! Alors alors nous voici nous voilà et comme promis à la fin de cet article nous dévoilerons la grande gagnante de notre concours « 1 an de Pix’Elles ». Donc c’est avec un immense plaisir que ce soir je vais vous faire partager les délicieuses recettes des blogueuses que j’ai pu tester et faire déguster à mes amis lors d’une soirée (ils étaient 5 à juger !).

Voyez plutôt (dans l’ordre du service) :

 La fougasse façon Flammekuech d’Hélène

Fougasse façon flammenkueche

Avec les copains on a trouvé cette fougasse délicieuse. Coupée en petit dés elle s’est parfaitement pliée au jeu de l’apéro et puis ça déborde d’oignon et ça… j’Adore! Avec la recette j’ai obtenu deux très belles fougasse qui ont été entièrement dévorées en l’espace de 30 minutes. Cependant mini bémol, j’ai fait cuire les fougasses dans l’aprés-midi et pour les servir tièdes, je les avais repassées rapidement au four et du coup elles étaient un tout petit peu sèches. Alors, ma petite suggestion serait de mettre du fromage blanc avant d’ajouter les oignons et lardon et/ou parsemer de fromage pour encore plus de gourmandise. Sinon j’ai vraiment apprécier rentrer dans l’univers dans ma copinaute Hélène et de voyager avec elle dans sa chère Alsace! Gros poutoux ma topine !

Ingrédients pour 2 fougasses :

Pour la pâte à pain :
500g de farine
25cL d’eau
21g de levure fraîche de boulanger
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
8g de sel

Pour la garniture :
150g de lardons
6 oignons
20g de beurre
1 filet d’huile d’olive
Poivre, ciboulette

Préparation :

Dans un saladier ou sur un plan de travail, mélanger la farine, le sel puis creuser un puits.
Ajouter la levure émiettée, l’eau tiède et l’huile. Mélanger petit à petit, et pétrir une dizaine de minutes.
Former une boule homogène et laisser reposer au moins une heure.
Pendant ce temps, couper les oignons en fines lamelles et les faire revenir dans un peu de beurre. Arrêter lorsqu’ils commencent à se colorer. Laisser refroidir.
Lorsque la pâte à doubler de volume, la dégazer et la diviser en 2 pâtons de même poids. Les étaler au rouleau à pâtisserie sur une surface farinée et leur donner une forme ovale d’environ 1cm d’épaisseur (ou autre suivant vos envies !).
Tailler des entailles nettes avec un couteau bien aiguisé et laisser reposer environ 30 minutes.
Lorsque les fougasses ont gonflés, recouvrir la surface avec les lardons et les oignons puis poivrer. Parsemer d’un peu de ciboulette et d’un filet d’huile d’olive.
Enfourner environ 25 minutes dans un four préchauffé à 200°C (en recouvrant d’un papier aluminium si elles colorent trop).

Fougasse façon flammenkueche2 (1)

***

Le Buffalo’s Chili Con Carne et le buffalo’s Corn Bread d’Audrey

Buffalo's chili con corne (1)

Je n’avais jamais goûté ni chili con carne ni cornbread et j’ai vraiment été séduite par ce voyage culinaire. J’ai trouvé la recette de chili absolument parfaite (par contre je l’ai fait mijoté bien plus longtemps qu’indiqué). Je referai souvent ce plat qui ne présente aucune difficulté de réalisation et qui, si l’on oublie les 50g de beurre utilisés pour faire fondre les oignons, est plutôt léger. Le cornbread s’associe parfaitement de part sa fraîcheur et sa texture à ce plat bien copieux. J’ai adoré adoré et encore adoré tant est si bien que j’ai eu une furieuse envie de chanter la cucaracha toute la soirée mais je me suis retenue quand même (après tout j’avais des invités nan mais oh!).

N.b : j’ai utilisé des haricots rouges secs que j’ai fait cuire une première fois 1minutes dès que l’eau a bouilli. Après je les ai laissé 1h dans cette eau de cuisson puis je les ai rincé et refait cuire à petit bouillon 1h15 ! C’était top !

Le Buffalo’s chili con carne
Pour 8 personnes (c’était une recette pour 4 à la base, mais servi avec du riz, on a bien une dose pour 8…le chili reste quand même un
plat bien consistant)

50 gr de beurre
2 gros oignons
2 gousses d’ail émincées
550 gr de boeuf haché
65 gr de concentré de tomates
1 boite de pulpe de tomates
1 grosse boite de haricots rouge
30cl de bouillon de boeuf
pour les épices: sel, poivre, 1cc de chili, 2 cc de cumin, ou un sachet spécial chili

Dans un faitout, faites fondre le beurre, y ajouter les oignons et l’ail émincés. Incorporez le boeuf haché et laissez cuire doucement pendant 10 minutes. Pendant ce temps, préparez les 30 cl de bouillon avec un cube de bouillon de boeuf.

Lorsque la viande est cuite, ajoutez le bouillon préparé, le sachet d’épices, le concentré et la pulpe de tomates et les haricots. Laissez mijoter à couvert pendant 25 minutes en remuant de temps en temps. (mettez le faitout sur le rond le plus petit pour ne pas que la cuisson soit trop forte…). Pour ma part j’ai fait mijoter 45 minutes sans les haricots rouges que j’ai ajouté en toute fin de cuisson.

Servir avec du riz et le cornbread.

 

Buffalo's Cornbread (1)

Le Buffalo’s Cornbread:

140g de farine de blé
140g de farine de maïs (attention ce n’est pas de la maizena, ni de la polenta, mais bien de la farine)
100 gr de sucre roux
1 sachet de levure chimique
1 grosse pincée de sel
240 ml de lait
1 CS de jus de citron
85 gr de beurre
2 oeuf moyens
1 petite boite de maïs égoutté (environ 140g)

Préchauffez le four à 190°.
Dans un saladier, mélanger le jus de citron avec le lait et réserver pendant 5 min.
Dans un autre saladier, mélangez les farines, le sucre, le sel et la levure. Versez ensuite le mélange lait-citron avec la farine.
Faites fondre le beurre au micro-ondes pendant 30 secondes, et l’ajoutez à la préparation. Ajoutez les oeufs et mélangez, puis le maïs et mélangez délicatement pour ne pas casser les grains.
Beurrez et farinez un moule à manqué, et laissez cuire pendant 25 minutes.

***

Les triangles pommes-spéculoos des Cooking Sisters

pomme

Ahhh que dire de cette recette qui est juste délicieuse. A la fin de notre repas copieux elle a été parfaite! Elle a même séduite mon gros loup qui n’aime pas le spéculoos. Pour ma part j’ai vraiment adoré et j’ai dû en manger trois ou quatre.. Un seul petit bémol ici aussi avec les copains on a tous trouvé qu’on ne sentait pas assez la pâte de spéculoos donc la prochaine fois au lieu de mettre une cuillère à café de pâte de spéculoos par samoussa il faudrait mettre quasiment une cuillère à soupa (hé oui c’est beaucoup mais on en veut toujours plus hein). En tout cas c’était trop bon et rien que voir les photos, mes papilles sont en émoi !

Pour 8 triangles (2 triangles par personne minimum à multiplier suivant le nombre d’amis et leur niveau de gourmandise)

2 pommes
4 feuilles de brick
pâte de spéculoos (8 cuil à soupe environ)
30 g d’amandes effilées (1 petite poignée)
15 g + 10 g de beurre
1 cuil à soupe de sucre roux
cannelle et sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.
Peler les pommes, les épépiner et les couper en petits dés. Dans une casserole faire fondre 15g de beurre, ajouter les dés de pommes et le sucre roux. Faire dorer les pommes 8 min environ jusqu’à ce qu’elles soient tendres sans être en compote non plus.

Faire fondre les 10g de beurre restants au micro-ondes. Couper les feuilles de brick rondes en deux. Replier la partie arrondie du cercle vers le haut pour former une bande rectangulaire. Déposer 1 cuil à soupe de pommes, 1 cuil à café de pâte de spéculoos et quelques amandes effilées à gauche de la feuille. Plier en triangles. Badigeonner le triangle d’un peu de beurre fondu.

Répéter la même opération jusqu’à épuisement des pommes.

Enfourner pour 10 min environ, les triangles doivent être dorés. A la sortie du four, saupoudrer les triangles de cannelle et de sucre glace.

Triangles croustillants pomme-spéculoos2 (1)


*

*

*

*

Hop hop hop, sans plus attendre nous allons vous révéler le nom de l’heureuse gagnante….Une seule petite précision : les copains n’étaient pas unanimes (ça m’aurait étonné tiens!) et ils ont dû batailler et débattre longuement pour choisir LA gagnante, mais rassurez-vous ils ont fini par se mettre d’accord et ont élu meilleur plat de potes :

Le Chili Con Carne et Buffalo’s Cornbread d’Audrey!

Braavvvvvvooooo XDXDXD, tu as gagné un super colis de fifou préparé par nos soins !!!

Hélène et les Cooking Sisters merci mille fois pour votre participation on s’est TROP régalé, on s’en est mis plein la panse toute la nuit youpi et c’était atroce de vous départager, vous méritez toutes les trois le cocotier! Alors comme vous êtes sur le podium vous avez le droit à un petit cadeau aussi chacune hihi ! Donc envoyez-nous rapidement vos adresses respectives en message privé.

Et voilà ce petit concours est terminé, merci à toutes les blogueuses d’avoir participé c’était trop cool. On recommencera l’année prochaine ça c’est sur =)

Chinois à la crème pâtissière pour la Ronde Interblog#34 & Dernier rappel avant clôture des participations pour le concours « 1 an de Pix’elles »

Chinois aux pépites de chocokat

Coucou les zamis! J’espère que vous allez bien. Pour ma part ça va bien car (comme pas beaucoup de monde) j’aime bien cette période de l’année. Il fait froid et on a plein de fêtes qui arrivent (chandeleur, nouvel an chinois, St Valentin, Pâques, Mardi Gras et le Carnaval entre autres..). Ah oui chez moi le plaisir c’est surtout une question de bouffe ^^! Bref sinon je suis heureuse de participer à cette nouvelle Ronde Interblog et surtout d’avoir dû piocher une recette chez Christelle du blog « La cuisine de Christelle »! Je ne connaissais pas son blog et il est vraiment sublime. Chaque recette sont plus gourmandes les unes que les autres et vraiment j’ai eu beaucoup de difficulté à choisir

une seule recette. Mais cela faisait longtemps que j’avais envie de cuisiner à mon gros Lou un « chinois » (la brioche pas la pôelée au wok XD). Je sais qu’il adore ça et depuis quatre ans que nous sommes ensemble (hé oui quatre ans…) je n’ai jamais pris le temps de lui en faire un (oh la vilaine) mais tout cela au profit d’autres délices (pas folle la guêpe). Bon alors sans plus attendre je vous confie la recette de Christelle (qui déchire vraiment) que j’ai réalisé en MAP. J’ai obtenue une magnifique brioche avec une mie extra filante, une tuerie je vous dit !

N.b : vous trouverez une de nos recettes sur le blog By Acb 4 you

Temps de Préparation: 1 heure
Temps de Repos: 2 heures
Temps de Cuisson: 40 minutes

Ingrédients:

55g de beurre

1 oeuf battu
100ml de lait
1 sachet de sucre vanillé
15gr de sucre semoule
1/2 cc de sel
260gr de farine
1 sachet de levure de boulanger
40g de chocolat noir
2 poignées de raisins

Pour la Crème Patissière:

2 jaunes d’oeufs
50gr de sucre en poudre
1 cs de vanille liquide
20gr de farine
200ml de lait

Préparation de la brioche:

Faire fondre le beurre dans le lait sur feu très doux.

Dans un saladier, versez la farine, les sucres, la levure et mélanger. Creuser un puits au centre et y versez l’oeuf et le sel. Ajoutez le lait et le beurre fondu légèrement refroidis. Mélanger à l’aide d’une cuillère en bois puis pétrir avec les mains durant environ 10 minutes, jusqu’à ce que le pâte ne colle plus à vos mains et soit uniforme.

Couvrir le saladier d’un torchon et laissez lever jusqu’à ce que la pâte double de volume, dans un endroit chaud (environ 1 heure).

Préparation de la crème Patissière:

Battre au fouet les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à blanchiment de la préparation. Ajoutez la vanille puis la farine, mélanger. Ajoutez enfin le lait. Versez dans une casserole et faire chauffer sur feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe sans cesser de remuer. Il faut bien mélanger et sur feu doux car sinon vous allez obtenir une omelette.

Réservez au frais.


Chinois aux pépites de chocokat2

Suite de la préparation de la brioche:

Une fois la pâte levée, l’étalez en forme de rectangle sur un plan de travail fariné. Étalez la crème pâtissière refroidie sur toute la surface, ainsi que le chocolat noir coupé en morceaux et les raisins secs.

Roulez le tout en boudin (du côté le plus large, vous aurez ainsi plus de petits boudins ). Coupez ce boudin en tronçon d’environ 5 cm et les disposer dans un plat rond beurré, en les espaçant, car ils vont gonfler.

Laissez à nouveau gonfler environ 1 heure dans un endroit chaud.

Une fois la seconde levée achevée, badigeonnez de lait sucré et faire cuire dans un four préchauffé à 180° durant environ 20 minutes.

Dégustez sans attendre!

Sans titre 2

 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sinon je voulez vous rappeler qu’il ne vous reste que quelques heures pour participer à notre concours autour de la cuisine des potes. Je vous rappelle que vous pouvez poster une nouvelle recette ou en remonter une autre. Attention vous n’avez que jusqu’à ce soir minuit pour le faire :)

 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Manon

Ronde Inter Blog n°1 (#27) : Les croissants rapides et faciles de Natty !

Coucou les p’tits loups! Je suis désolée pour mon manque d’assiduité de cette semaine. En effet je n’ai pas posté d’article depuis 7 jours et j’en suis sincèrement désolée. Bon pour ma gouverne j’ai rendu mon mémoire de fin d’études jeudi matin et je le bossais depuis trois ans (en particulier depuis l’année dernière) et donc une fois rendu, j’ai eu une irrépressible envie de…. ne rien faire! ah beh oui c’est comme ça mais cette envie aurait pu se poursuivre encore et encore! Heureusement que les tours en cuisine et autres rondes sont là pour nous forcer à bouger nos fefesses du canapé et à tester les recettes des uns et des autres. Ma première ronde Inter Blog arrivant je me suis dit allez on y va on se motive. Et quoi de plus motivant qu’un blog regorgeant de recettes toutes les plus gourmandes les unes que les autres, je veux dire le blog de Natty ! Eh oui j’ai eu de la chance d’avoir été tirée au sort pour choisir une recette sur son blog. Je n’ai pas mis beaucoup de temps avant de jeter mon dévolu sur ses croissants rapides et faciles. Enfinnnnn… « rapides » car celà m’a quand même pris toute l’aprem! Ces petits croissants certes un peu différents de ceux du commerces sont absolument délicieux! Je vous laisse avec la recette :

Ingrédients pour 10 croissants ou 16 mini croissants
5PP/gros croissant et 2PP/petit

300g de T55
40g de sucre
10g de levure fraîche (ou 5g de levure sèche)
1/2 cc de sel
190ml de lait tiède
100g de beurre mou (très important qu’il soit mou !)
Préparation :

Donc, dans la MAP, versez tous les ingrédients sauf le beurre !

Lancez le programme pâte pour le pétrissage et une partie de la levée.

Sortir le pâton, faire une boule et si la pâte est trop molle la passer 30 minutes au frigo.
Tartinez là du beurre mou sur toute sa surface.
Roulez alors le rectangle en un long boudin bien serré.
Roulez alors le boudin en escargot.
Posez l’escargot sur la tranche et aplatir légèrement avec la main l’escargot

L’emballer dans un film alimentaire et le mettre 45 minutes au frigo.

Au bout de ce temps récupérer le pâton et l’étaler au rouleau en un grand rectangle de 30cm X 40cm.

Coupez ce rectangle en deux pour avoir deux rectangles de 30cm X 20cm.

Marquez délicatement le haut et le bas de vos rectangles tous les 5cm. (doublez les mesures pour des gros croissants)

Puis découper les croissants sur une base de 10cm pour chaque triangle

Il est super important de prendre un très bon couteau pour couper vos croissants pour avoir une coupe bien nette !

Faites une incision à la base du triangle et rouler les croissants sans trop les serrer, mais pas trop lâche non plus.

Posez les au fur et à mesure sur la plaque de cuisson en les espaçant car ils vont doubler de volume.

Les laisser doubler de volume pendant 1h30 environ.

Dorer les croissants avec un pinceau trempé dans du lait et un peu d’oeuf et pendant ce temps préchauffer votre four à 180°.

Enfournez les croissants pour 15/20 minutes selon la taille des croissants, ils doivent être bien dorés.

Pour info, vous pouvez dès à présent découvrir une de mes recettes juste ici

Manon

Brioche cornue pour mon tour en cuisine n°4 (#87)

Je participe au tour en cuisine 87 avec le recette de Natly : la brioche cornue! Natly réalise cette brioche depuis des années et la dit « inratable »! Donc je me suis dit que pour honorer ce tour en cuisine il fallait que je la réalise! Ce fut une vraie réussite ma soeur n’a pas arrêté de faire des « hummm » et des « hummmmm » quand elle a dégusté une tranche juste à la sortie du four. C’est vrai que cette brioche est très moelleuse car assez riche en beurre mais elle contient finalement peu de sucre (je me suis donc permise de rajouter du sucre perlé sur le dessus…) et son goût est terrible. Par contre cette brioche s’appelle « cornue » car pour la petit histoire avant de l’enfourner on fait des petites entailles avec un ciseau et ça fait des petites cornes…. Malheureusement les petites cornes sont parties à la cuisson car la brioche a gonflé. Si vous voulez allez voir ce que ça aurait dut donner, rendez vous sur le blog de Natly !

Sinon c’est sur ce blog que vous pourrez voir une de mes recettes =)

Pour 8 personnes
5PP/personne

280 gr de farine
140 gr de beurre ramolli
30 gr de sucre
2 oeufs + 2 jaunes
5 cl de lait tiède
15 gr de levure de boulanger fraîche
½ c. à café de sel

(+ pour moi une petite poignée de sucre perlé)
Préparation :

Dans un bol délayer la levure dans le lait tiède. Bien mélanger.

Découper le beurre en dès.

Verser dans un saladier (ou le bol d’un pétrin) la farine et le sel, mélanger pour bien incorporer le sel à la farine. Faire un puits et ajouter les 2 oeufs entiers et 1 jaune d’oeuf et le sucre. Ajouter la levure et commencer à mélanger du bout des doigts (ou en vitesse moyenne au robot).

Travailler la pâte quelques minutes, puis ajouter le beurre. Travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne ferme et élastique.

Former une boule, la poser dans un saladier, couvrir d’un linge et laisser reposer pendant 2 h dans un endroit sec, chaud et à l’abri des courants d’air.

Beurrer un moule à cake.

Travailler la pâte à la main quelques instants pour la former et la déposer dans le moule. Couvrir d’un linge et laisser gonfler pendant 1 h 30 mn, comme ci-dessus.

Préchauffer le four à 180°C.

Badigeonner la brioche avec le jaune d’oeuf restant battu et faire des pointes avec un ciseau sur les deux longueurs de la brioche, pour faire des cornes !! Saupoudrer de sucre perlé.

Enfourner pour 30 mn environ, surveiller la cuisson à la fin.

Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Nouvelle recette de Bagels

Vous allez me dire : « beh quoi les Pix’elles vous sucrez les fraises ??? Vous nous avez déjà posté une recette de bagels il y a peu! »! Ah ben oui mais la curiosité est sans limite et puis nous avons toujours soif de nouvelles expériences. Alors voilà j’ai décidé de tester une nouvelle recette qui me faisait de l’œil depuis un petit bout de temps sur Marmiton! Et là… ben j’ai complètement approuvé! Les bagels sont vraiment trop délicieux! Je les ai mangé en version salée le soir avec une tranche de bacon, du fromage de chèvre et une tranche de poivron et hop le tout juste passé au four, inutile de préciser que je me suis régalée!  Et le lendemain je les ai dégusté en version sucrée : toastés, beurrés et confiturés! Ils avaient gardé leur moelleux et encore une fois c’était une vraie tuerie! Alors sans plus attendre je vous fait partage cette recette coup de cœur !

Ingrédients (pour 10 bagels) :
5PP/bagel

500 g de farine blanche
15 g de levure fraîche ou 8 g de levure sèche
15 cl de lait tiède
10 cl d’eau tiède
1 oeuf + 2 blancs
10 g de sel fin
10 g de sucre

Préparation  à la main :

Délayer la levure fraîche dans 5 cl d’eau tiède. Laisser reposer 5 min.

Dans un grand saladier, mélanger la farine avec le lait, le reste d’eau, le sucre, le sel et les blancs d’oeufs légèrement battus. Incorporer la levure et pétrir 10 à 12 min.

Recouvrir d’un torchon humide et laisser lever 1h30 à l’abri des courants d’air. La pâte doit doubler de volume.

Préparation à la MAP :

Mettre dans l’ordre dans la cuve les ingrédients : lait, eau, oeufs, sucre, sel, farine et enfin levure. Lancer le programme « pâte seule » et laisse la MAP faire le reste.

Ensuite :
Abaisser la pâte et la repliant plusieurs fois sur elle même afin d’en exprimer un maximum d’air. La diviser en 10 petites boules. Faire un trou dans chacune des boules avec les doigts et l’élargir (on obtient des cercles de pâte de 10 cm de diamètre avec un trou de 5 cm de diamètre). Couvrir et laisser lever 15 min.

Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7).

Mettre une casserole d’eau à bouillir et pocher 2 par 2 les bagels dans l’eau frémissante (ils vont gonfler dans l’eau).

Les poser sur une plaque beurrée. Les badigeonner d’oeuf et les parsemer de graines de pavot, sésame, etc.

Les faire cuire 20-25 min au four jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Manon

Brioche de Safre en MAP + petits messages perso

Je crois que ma machine à pain est de loin l’appareil que je préfère dans toute ma collection de machines et autre bazar. Il faut dire qu’avant elle je n’ai pas toujours eu de bonnes expériences avec la boulange. C’est simple je ratais 4 brioches sur 5. Alors pour moi la MAP c’est devenu absolument essentiel. Je m’en sers au moins une fois par semaine. Alors parce que c’est la MAP c’est un peu ma chouchou il me semblait indéniable de vous faire partager ma recette chouchou en matière de brioche. Il s’agit de la brioche de Safre. Une brioche moelleuse et savoureuse avec la mie bien filante… En plus la quantité de beurre est plutôt raisonnable ce qui n’est pas pour nous déplaire! Bon je ne vous fais pas patienter plus longtemps… Voici une recette que j’ai piquée juste ici (et que j’ai divisé en deux accessoirement ;])! Je suppose que cette recette peut-être adaptée pour le pétrissage à la main ?!

Ingrédients en MAP pour 8 personnes
6PP/personne

1 œuf + lait = 150 ml
50 g de beurre très mou
50 g de sucre
2.5 g de sel
250 g de farine T45
1 càc de levure super active à boulange

Finition:
1 à 2 poignées de sucre cristal
1 jaune d’œuf et 2 càs de lait

Mettre dans l’ordre les ingrédients de la Map dans la cuve. Programmer sur « pâte seule ». Une fois levée la pétrir pour chasser l’air et la façonner de la forme souhaitée dans un moule à cake (je vous déconseille le moule en silicone à part si il a les bords rigides car sinon le poids de la pâte fait s’affaisser la brioche). Laisser lever dans un endroit sec à l’abri des courant d’air 1h.
Préchauffer le four à 160 °. Badigeonner la brioche du mélange jaune/lait et parsemer de sucre perlé. Enfourner 20 minutes

Sinon je profite de l’occasion pour vous dire que demain c’est le dernier jour de partiels de Pauline alors on lui dit un gros « merde » et on ne s’offusque pas si elle ne nous dit pas merci.

Deuxième sinon, juste une pensée pour une amie de la blogosphère, Chrys… Je t’embrasse.

Manon

Bagels

Aujourd’hui c’est la St Valentin : Alors joyeuse fête à tous et toutes que vous soyez en couple ou célibataire ! Moi ce soir, je ne peux pas le passer avec mon Lou’ (Moi Paris, Lui Toulouse) à cause de la distance. C’est pas grave ce sera soirée bagels avec maman !

Ingrédients :
550 g de farine
35 cl eau tiède
1 sachet levure
Càc de sel
Càs d’huile
3 càc de sucre
Sucre roux
1 jaune d’oeuf

Pâte :
Melanger la farine, la levure, le sucre et le sel.
Faire un puits et y verser l’huile et l’eau au centre.
Mettre dans la machine à pain, dans un robot, au comme moi, travailler la pâte pendant 10 min minimum.
Laisser reposer mini 1h avec un linge propre.
Puis retravailler la pâte et former « des boudins » de pâte. Rejoindre les extrémités et souder le tout en pressant fortement.
Laisser lever 20 min minimum.
Ensuite, faire bouillir une marmite d’eau et y ajouter 5 càs de sucre roux.
Plonger dans l’eau les bagels et faire cuire 1 min de chaque côté.
Les sortir et éponger à l’aide d’essuie tout.
Dorer avec un jaune d’oeuf.
Faire cuire ensuite 12min à 250°.

Voilà de magnifiques bagels. Ensuite vous garnissez à souhait.

J’ai testé 2 variantes :
– Le burger revisité avec des oignons, tranches de tomates, salade, steak, bacon et cheddar.
– Le bagel saumon chèvre concombre : J’ai fait toaster les bagels (préalablement coupé en 2, c’est pour cela que ça parait cramé mais non) puis j’ai tartiné de chèvre frais (de type chavrou pour moi) + Saumon fumé + Tagliatelles de concombre.

ENJOY

Pauline

Pain complet au levain et noisettes

En ce moment je suis à fond dans la boulange. Ma machine à pain tourne pratiquement h24. Il faut avouer c’est tellement pratique de tout mettre dans une cuve et de laisser faire. Et puis en même temps c’est tellement bon le pain ou les brioches maison. Pour illustrer ma période « boulange » je vous poste ce soir ma recette chouchou en matière de pain maison : la boule complète aux noisettes. J’ai chipée cette recette il y a très très longtemps sur un blog que j’adore : Les recettes de Céci. J’avais réalisé cette boule pour la première fois il y a trois ans et j’avais réalisé des rillettes de thon pour manger avec, c’était tout simplement parfait. Aujourd’hui cette recette est MA référence quand j’ai envie de bon pain fait maison! A vos MAP, prêt, partez !

360 ml d’eau froide
1 + 1/2 càc de sel
1 càs de sucre
1 càs d’huile d’olive
250 g de farine pâtissière t.65
250 g de farine de blé intégrale ou farine complète t.150
21 g de levain bio

2 belles poignées de noisettes concassées

Verser les ingrédients en ordre dans la machine à pain sauf les noisettes. Lancer le programme « pâte seule ».

Lorsque le programme est fini, incorporer à la pâte les noisettes concassées, façonner une boule et laisser gonfler sous un torchon propre une heure.

Préchauffer le four à 200°.

Dix minutes avant d’enfourner ajouter dans le bas du four un plat contenant l’équivalent d’un bon verre d’eau. Fariner la boule et tailler une croix sur le dessus au couteau.

Enfourner pour 45 minutes.

Manon