Tartelettes catalanes au chorizo, poivron et safran – Battle Food #43

Mini tartelettes catalanes safran, chorizo et poivron grillé3

Pour cette nouvelle édition de Battle Food je vous présente une recette qui me tient particulièrement à cœur puisqu’elle concerne ma plus ancienne copinaute, Emeline du blog Qui dort dîne. Pour la petite histoire, il s’agit d’une recette qu’elle m’avait envoyé par la poste ! en… 2008 (cela nous rajeunit pas!) et dont je suis tombée amoureuse tellement cette recette est top !Je la refais très souvent avec toujours une pensée pour elle. D’ailleurs ce qui est joli, c’est que la blogosphère nous a permis de continuer d’être en contact de manière plus ou moins distante mais d’avoir toujours un petit lien et pour au bout de 9 ans, finalement se rencontrer au Salon du blog Culianire. Bref, donc c’est pour cette raison qu’à l’annonce du thème « Chorizo ou paprika ? » proposé par Florence du blog logo_battle_food43Au fil du thym, j’ai tout naturellement choisi ces petites tartelettes qui contiennent chorizo et paprika, deux saveurs que j’adore particulièrement. Je m’étais donc éclatée lors de la précédente édition « marrainée » par Béatrice de Popote et Nature à imaginer une recette sur le thème de la pomme de terre,  alors aujourd’hui on part davantage dans le registre de l’émotion…

Mini tartelettes catalanes safran, chorizo et poivron grillé2

Pour 25 petites tartelettes

Pour la pâte
225 g de farine
1 pincée de sel
100 g de beurre froid coupé en dés
eau froide

Pour la garniture
1 gros poivron rouge
100 g de chorizo haché
1 pincée de paprika doux
sel et poivre
2 à 3 càs de concentré de tomates
240 ml de crème fraîche épaisse
1/2 càc de safran
2 jaunes d’œufs

Préchauffer le four sur grill au maximum.

Mixer la farine, le sel et le beurre dans un robot jusqu’à obtention d’une chapelure. Transférer dans une jatte et ajouter 1 à 2 càs d’eau froide jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène.
Sur un plan de travail fariner, étaler la pâte en abaisse fine et découper des ronde de 9 cm de diamètre, à l’aide d’une tasse et d’un couteau pointu. Foncer les empreintes à tartelette d’un moule et piquer au fond. Garder au frais 30 minutes.

Couper le poivron en deux, l’épiner et le passer sous le gril jusqu’à ce que la peau noircisse.
En attendant, faire chauffer une poêle autoadhésive et faire cuire le chorizo jusqu’à ce qu’il soit légèrement doré. Ajouter le paprika, saler, poivrer et faire revenir à feu doux environ 1 minutes sans cesser de mélanger. Une fois que la peau du poivron est bien grillée le sortir du four le mettre dix minutes dans une sac de congélation fermé.

Baisser le four à 200° sur température normale. Au bout de dix minutes, décoller la peau et couper le poivron en petits morceaux. Porter à ébullition la crème et le safran. Battre les jaunes d’œufs dans une terrine et les verser dans la crème safranée et mélanger. Répartir dans chaque moules le poivron, le chorizo, la crème et enfourner 15 minutes à four préchauffer jusqu’à ce que la garniture soit prise.

Mini tartelettes catalanes safran, chorizo et poivron grillé

Un petit tour sur les blogs des autres participants ?

Florence/Au Fil du ThymEmilie Sweetness Quelques grammes de gourmandise Food Fun Foto Les recettes de Mélanie La Cuisine facile de Chris J’ai toujours aimé le jaune moutarde Popote et Nature Bistro de Jenna Plaisir et Équilibre Envie d’une recette végétalienne ?Click, Cook and Taste .
Une Cuisine pour Voozenoo Marmotte Cuisine ! Les filles à table Chutzpy Life La Polygraphe Rappelles toi des mets By acb 4 you Pourquoi je grossis Cooking & Bon Appétit Mélina et Chocolat Fil et Croq Cooking and coDes recettes à gogo Les carnets de Sophie Keskonmangemaman Pix’elle(s) cuisine(nt) Aussi délicieux qu’un gâteau Le Blog de Cata Parfaimd’arômesLe petit grain de sucre Cooking in june Graine de faim kely Le renard et les raisins Petite cuillère et charentaise Like a CookieLa Médecine passe par la cuisine Poivré Seb Un zeste de soleil – Recreacakes – Gourmandise et passion Douceurs Maison Hola chic@s ! les goûts et les couleurs Pause Nature Mel en cuisine les cookines Cuisine et Déco by Maria Les délices de Loulou  – Fary (non blogeur) – Une pincée de sel La lala cuisine Cooking Julia

Manon

 

Publicités

Tout mini Cappuccino de potimarron et émulsion au lard

cappucino potimarron

L’Automne (au grand désespoir de mon cher et tendre) je fais une cure de potimarron, pour profiter au max de ce légume de saison. Je l’adore tout simplement car il se suffit à lui-même. Bien nettoyé et coupé en gros cubes (même pas la peine d’éplucher), 30 minutes dans l’eau bouillante, un coup de mixeur plongeur et hop on obtient une soupe d’une infinie douceur, gourmande et légère à la fois. L’assaisonnement est accessoire puisque son côté sucré est sublimé avec seulement une pincée de sel. Donc chaque soir (ou presque) d’octobre à décembre, je sers à ma table un velouté de potimarron que je customise selon mes envies. Mes invités n’échappent donc pas à la règle du velouté de potimarron mais tout de même en version un peu plus chic. La dernière fois j’ai mitonné des mini cappuccinos de potimarron servis avec une chantilly au lard. Je les ai servis dans de minis bocaux, c’était très mignon et surtout délicieux.

Pour une quinzaine de mini bocaux
( 3 SP/part)

1/2 potimarron bio
20 cl de crème fleurette
100 g poitrine fumée
1 càc de cumin
sel et poivre de baies fraîchement moulu

Réserver une tranche de lard. Mettre le reste dans une casserole avec la crème fleurette. Poivrer légèrement. Porter à ébullition puis laisser infuser une heure. Filtrer et mettre la crème au frais. Placer le bol de votre batteur au réfrigérateur avec les fouets.

Nettoyer le potimarron à l’aide d’une brosse. Le couper en gros cubes.

Dans une grosse casserole mettre les cubes de potimarron avec une bonne pincée de sel et couvrir d’eau jusqu’à mi hauteur de la casserole. Faire cuire une trentaine de minutes jusqu’à ce que les cubes soient très tendre.

Pendant la cuisson, faire griller à la poêle sans matière grasse la tranche de lard. Elle doit être craquante. Laisser refroidir et détailler en petits cubes.

Dans un blender (à la différence du mixer plongeur, le blender apportera au velouté beaucoup de légèreté) mixer le potimarron avec son bouillon jusqu’à obtenir une préparation parfaitement lisse. Poivrer et ajouter le cumin.

Émulsionner la crème dans le bol refroidi avec les fouets bien froids également. Il faut obtenir une mousse légère et fine comme un nuage. Attention à ne pas trop battre car vous obtiendrez une chantilly ferme.

Au moment de servir, verser le velouté chaud dans des petits bocaux. Répartir dessus un peu d’émulsion au lard et déposer des petits morceaux de lard grillé.

Servir sans attendre.

Manon

Champignon farcis au gorgonzola

Champignons farcis

Alors que la météo commence à déprimer tout le monde à la venue de l’automne, pour ma part je suis totalement réjouie. Hé oui j’adore toutes les saisons et j’aime particulièrement lorsqu’il commence à faire froid me pelotonner sous mon plaid polaire à regarder des films toute la journée et puis observer mes matous deviennent bien gros avec leurs poils d’hivers ! Et puis je suis assez fane des les saveurs de l’automne avec les courges, les figues, les coings, le panais, la noisette… et et et les champignons! C’est le moment de partir en forêt les ramasser et je sais pas vous mais moi j’adore ça. D’ailleurs je vous ai concocté une petite recette que vous pouvez servir en entrée ou en plat de résistance en doublant les portions. Il s’agit de champignons de paris farcis au riz rond, gorgonzola, oignons et bacon, c’est vraiment délicieux et plutôt léger.

Champignons farcis2

Pour 4 personnes :

12 gros champignons de Paris à farcir
150 g de gorgonzola
70 g de riz rond
100 g d’allumettes de bacon
1 gros oignon
1 càc d’huile d’olive
1 poignée de basilic haché
3 càs de vin blanc sec
du poivre du moulin

Nettoyer soigneusement les champignons de Paris. Ôter leurs pieds délicatement et réserver les chapeaux. Couper les pieds en tout petits dés ainsi que l’oignon.

Faire cuire le riz dans de l’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et faire revenir les dés de champignon, d’oignon et les allumettes de jambon pendant cinq minutes à feu vif. Égoutter le riz puis l’ajouter dans la poêle et poursuivre la cuisson 5 minutes en remuant. Déglacer au vin blanc et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le vin soit totalement évaporé. Poivrer puis ajouter le gorgonzola. Laisser fondre quelques minutes tout en veillant à garder des morceaux non fondus.

Allumer le gril du four.

Poser les têtes de champignons dans un plat allant au four, côté creux vers le haut. Les remplir de farce et faire cuire 5 à 10 minutes à porte entrouverte jusqu’à ce que cela gratine.

Laver le basilic et le sécher puis le déchiqueter.

Sortir le plat du four et servir immédiatement les champignons farcis parsemés de basilic.

Champignons farcis3

Manon

Velouté de carottes au curry

Coucou,

Si comme moi vous n’êtes pas fan de la carotte et de l’épice curry, essayez ma recette de velouté de carottes au curry et vous changerez d’avis ! Ce mélange est juste sublime et donne de nouvelles saveurs qui ont excitées mes papilles ! J’en suis devenue une véritable accro et je ne passe plus une semaine sans faire mon velouté fétiche ! Certes, avec l’arrivée des beaux jours vous me direz ce n’est plus de saison les soupes ! Détrompez-vous c’est frais et ça fait du bien ! Allez, à la recette !

Velouté carottes curry

Ingrédients :
1 ail
1 kg de carotte
Curry
1 tablette de bouillon de légumes ou de volaille dégraissé
4 carrés frais 0%
1 càs d’huile d’olive

Préparation :
Faites revenir l’ail émincé dans de l’huile d’olive dans un faitout.
Coupez vos carottes en rondelle. Ajoutez-les à l’ail doré. Faites doré quelques minutes.
Parsemez de curry (selon les goûts, n’hésitez pas cependant à avoir la main un peu lourde, à la cuisson, les épices perdent un peu de leur intensité)
Couvrez cette préparation de carottes avec le bouillon. N’hésitez pas à rajouter de l’eau en cours de cuisson. Les carottes doivent toujours être recouverte d’eau.
Laissez cuire 40minutes.
Une fois la cuisson finie, mixer longuement afin d’obtenir un velouté lisse et onctueux.
Rajoutez les carrés frais et mixez. C’est prêt !

Pauline

Figues rôties au chèvre frais – tuerie en série !

Les figues rôties au chèvre frais sont un de mes péchés mignon. J’en suis complètement fane et je ne pourrais me faire un repas uniquement de ça. Mais je me réserve cette petite tuerie pour mes petites journées entre moi et moi seule ce qui m’arrive relativement souvent étant donné que mon amoureux travaille tous les samedis. Et puis celui-ci étant réfractaire au sucré-salé je me garde ces petits plaisirs rien que pour moi, devant un bon film, l’assiette posée sur les genoux c’est juste top !

Attention pour ce genre de recette il est important d’utiliser de très bon produits : un bon chèvre frais, des figues fraîchement cueillies (si possible), une bonne huile d’olive, du poivre de baies, de la fleur de sel et des herbes de provence!

Je vous souhaite à tous un bon dimanche. Pour ma part je m’en vais me promener à la Rochelle (faut bien profiter des deux trois rayons de soleil).

Pour une assiette (3PP/assiette)
4 grosses figues
40 g de chèvre frais
1 filet d’huile d’olive
1/2 càc de poivre de baies
1/2 càc de fleur de sel
1/2 càc d’herbes de provence

Préchauffer le four à 220°.

Couper les figues en quatre sans aller jusqu’à la base. Ne pas trop écarter les quartiers (les figues vont s’ouvrir à la cuisson). Insérer délicatement un morceau de chèvre au centre de chacune d’entre elle. Déposer les figues sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner 10 minutes.

A la sortie du four verser l’huile d’olive en filet sur les figues et parsemer de poivre et de fleur de sel.

Déguster tiède avec une bonne tranche de pain de campagne.

Manon

Velouté de carottes à la coriandre pour un retour en douceur & partenariat Terre Exotique

Image

Coucou les copinous! Voici une petite recette toute en légèreté et en douceur pour mon retour de vacances chez ma Popy d’amour (la deuxième Pix’elles pour ceux et celles qui ne suivent pas =D). Six jours de vacances absolument magiques à Toulouse et pleins de bonnes choses à manger! Donc une petit diet’ s’impose. Je vous propose donc cette délicieuse recette de velouté de carottes à la coriandre à déguster chaud ou froid selon les envies, et sans modération =)! En plus j’ai réalisé ce velouté avec les sublimes produits reçu par mon partenaire Terre Exotique, vous trouverez des petites explications en fin d’article! Au fait, promis je suis de retour sur vos blogs ! (vilaine Manon, vilaine !) et hop hop hop juste pour vous, une tite photos de nous deux en fin d’article !!

Pour 2 personnes (3PP pour les Weitweiteur(ses))

1 oignon
3 carottes
50 cl d’eau
1 tablette de bouillon
3 cm de gingembre frais
1/4 de bouquet de coriandre
8 cl de lait coco
1 càc de nuoc nam (à défaut sauce soja ou sel)
1 càc d’épices pour soupe rêverie de Sukothaï Terre Exotique
sel et poivre

Peler et émincer l’oignon. Le faire suer avec deux cuillères d’eau dans une sauteuse pendant 5 minutes. Couper les carottes en fines rondelles.Les ajouter aux oignons. Laisser cuire à feux doux pendant 5 minutes. Ajouter 50 cl d’eau et la tablette de bouillon. Porter à ébullition et faire cuire à frémissements pendant 20 minutes.

Peler et râper le gingembre. L’ajouter à la préparation précédentes 10 minutes avant la fin de la cuisson.

Effeuiller la coriandre et ciseler les feuilles. Vérifier la cuisson des carottes, ajouter le lait coco, le nuoc nam et la coriandre.

Vous pouvez éventuellement mixer le velouté pour obtenir un rendu lisse.

Terre Exotique est une entreprise spécialisée dans les poivres et épices du monde. Elle met un point d’honneur à la qualité de ses produits, à l’originalité de leurs mélanges et à l’innovation. Grâce à leur soif de voyage et de découverte, terre exotique parcoure le monde afin de densifier leur expertises pour faire des collections denses et authentiques. Grâce à notre partenariat, Terre exotique a pu me faire découvrir plusieurs produits : leurs épices pour soupes :
– Retour du potager : ail, basilic, piment, échalotte, ciboulette, fenouil
– Rêverie à Sukothai (que j’ai utilisé dans cette recette ) : ail, gingembre, curcuma, cumin, coriandre, orange
– Dunes de Merzouga : Cumin, piment doux, poivre, gingembre.
Ainsi que le mélange du trappeur contenant : Sucre, ail, oignon, poivron rouge, sel, sucre d’érable, arôme naturel, huile végétale, poivre et coriandre.
Et également la Fleur de sel aux épices grillées contenant : Fleur de sel, sésame, cumin, fenugrec, ail, coriandre.

Merci à Terre Exotique pour ce sublime partenariat et vos produits de grande qualité.

Sinon comme promis :

Image

 Les Pix’elles au match du Stade Toulousain (Popy à gauche, Manon à droite)

Manon

Samoussas au thon et poivron pour le tour en cuisine n°8 (rapide #57) + interview des Pix’elles :)

Coucou tout le monde! Une fois la période acharnée des exams passée il était temps de se remettre dans le bain de la culinosphère avec ses tours et autres rondes! Pour ce nouveau tour en cuisine je devais piocher une recette sur le blog de Mariva. J’ai jeté mon dévelu sur des samoussas au thon et poivron! J’adore ces petites choses d’origine réunionnaise et en plus Mariva propose une cuisson au four donc idéale et légère! Bon par contre je sais que cela ne se fait pas de modifier la recette et que du coup je mérite une grosse grosse fessée mais je n’ai pas résisté à l’envie de rajouter un tout p’tit peu de ricotta dans la recette originale. C’était absolument délicieux!

Pour info, C’est à Marie du blog Ma petite cuisine qui a dû venir piocher une recette chez nous.

Deuxième info, Miss Cuisine, l’organisatrice du célèbre tour en cuisine nous a interviewé, vous pouvez retrouver nos réponses juste ici.

En avant pour la recette :

Un petit coup de pouce pour le pliage ? (cliquez pour agrandir)

Pour 4 personnes :
5PP/personne si pas de beurre pour le pliage. Sinon rajouter 2PP

4 feuilles de brick
1 poivron rouge
200g de thon au naturel (égoutté)
1 oignon
100 g de ricotta
50g de pignons
50g de beurre fondu
huile d’olive, sel, poivre

tout d’abord prendre le poivron, l’épépiner et le détailler en petits dés. Peler et émincer finement l’oignon.
Faire revenir 3 mn le poivron et l’oignon dans une poele avec un peu d’huile d’olive.
Egoutter et émietter le thon.
Mélanger le poivron, l’oignon la ricotta et le thon, et saler et poivrer.
préchauffer le four à 200°C. Couper les feuilles de brick en deux. Replier le bord rond vers l’autre coté, puis ajouter dans un angle la préparation (thon poivron oignon poivre sel). Enfourner 20 minutes en les retournant à mi-cuisson.

 Manon

Tartelettes pommes-boudin

En ce moment et comme pour beaucoup de monde je présume, c’est difficile! Je suis envahie par mon diplôme et les échéances qui arrivent à grands pas! Dans 7 jours, ma première épreuve et pas des moindres. La DRJSCS choisie une politique sociale au « pif » (enfance, délinquance, handicap, personnes âgées, rsa, tutelles, surendettement, immigration, gens du voyage…). Où on nous demande de connaître les origines et enjeux de la loi, l’historique, les acteurs du territoire et ce qu’on peut mettre en place à notre échelle! Autant dire qu’il y a 13 politiques sociales et qu’il faut toutes les apprendre. Sauf que moi je sais pas apprendre XD alors ça pose un réel soucis !!! Donc évidement je suis beaucoup moins présente sur vos blogs et sur celui-ci mais sachez que vous me manquez. Et j’ai hâte d’être au 22 juin au soir pour que tout cela soit fini. En dehors de cette pluie, un rayon de soleil. J’ai eu de la chance de gagner le livre dédicacé d’Éva sur les glaces et sorbets et je la remercie. Ça me fait tellement plaisir. Et du plaisir en ce moment, eh bien j’en ai besoin. Alors, à propos de plaisir je vous propose ces délicieuses et très simples mini tartelettes aux pommes et au boudin. A déguster devant un bon film, sans prise de tête !

Pour 12 mini-tartelettes :
4PP/tartelettes après tout dépend de la teneur en calories de votre pâte feuilletée, il faut compter 20g de pâte par tartelette

1 pâte feuilletée
1 boudin de 100G
3 pommes
Du sel et du poivre en moulin de préférence
20 g de beurre (facultatif)

Peler et épepiner les pommes et les couper en gros cubes. Les faire revenir une bonne trentaine de minutes dans une casserole avec un peu de beurre jusqu’à obtenir une compote (à défaut les mettre dans un plat allant au micro-onde et les faire cuire 15 à 20 minutes).

Découper des ronds de pâte feuilletée à l’aide d’un verre.

Chemisez des mini empreintes à tartelette avec les ronds de pâte et les piquer à la fourchette.

Découper le boudin en petites rondelles et mettre une rondelle dans chaque rond de pâte.

Ajouter un peu de compote et parsemer de fleur de sel et de poivre fraîchement moulu.

Passer au four 20 minutes à four préchauffé à 180°.

Manon

Salade marocaine pour mon tour en cuisine n°6 spécial Oriental

Je participe au tour oriental ! Hé oui c’est très inhabituel que je poste deux articles en une seule journée mais je dois avouer que j’ai pas tilté m’être inscrite à deux tours pour le même jour ): bon eh bien comme dirait l’autre « mieux vaut trop que pas assez » et il faut dire que j’ai été très inspirée par le thème de ce présent tour. Avec les empanadas je m’envolais vers les pays chaud d’amérique latine, ici je m’évade moins loin mais le dépaysement est somme toute assuré. Alors les premières idées qui me vinrent à la tête lorsque j’ai lu le thème de ce tour furent les pâtisseries maghrebines qui me font tant craquer. Mais je me suis dit que j’allais profiter des belles températures pour me mitonner un petit plat tout frais, délicieux et 0% : La « salade marocaine » que j’ai pioché dans mon livre chouchou « La cuisine du monde » de Marabout. Allez sans plus attendre voici la recette :

Pour 4 entrées :
0PP pour cette entrée

20 radis moyens parés et émincés
8 oranges parées en suprêmes
2 petits oignons rouges coupé en deux et émincés
4 càs de persil plat frais haché
4 càs de coriandre fraîche hachée
12 cl de jus d’orange fraîchement pressé

Mélanger les radis, les oranges et l’oignon dans un saladier. Parsemer de persil et de coriandre. Arroser de jus d’orange.

Couvrir et placer une heure au réfrigérateur puis servir.

Empanadas de carne pour mon tour en cuisine n°5 (tour rapide #41) – Partenariat avec Ariosto

i Hola amigos ! Je participe une nouvelle fois au tour en cuisine n°41 (n°5 pour moi). Mais pour moi ce tour à une saveur trop calor puisque j’ai choisi une recette d’empanadas (petits chaussons typique d’Amérique latine et d’Espagne) sur le super blog de Valérie. Un ami chilien m’avais fait goûte des empanadas de « chez lui » à son anniversaire et j’en étais tombée follement amoureuse. Donc j’ai été ravie de voir une recette de ces délicieuses petites choses sur le blog de mon hôte (:. Et je me suis bien régalée ça je vous le dit! Par contre, bon je sais que c’est pas du jeu maisssss j’ai modifié un tout petit peu la recette (ohhhh je vous vois venirrrr) trois fois rien je vous rassure et puis je me suis juste permise de rajouter un petit sachet d’assaisonnement que j’ai eu en échantillon grâce à mon partenaire Ariosto.

Fondée en 1962, Ariosto est une gamme complète des produits à base d’un mélange de fines herbes et de sel pour la réalisation d’un certain nombre de plats chauds. Avec les assaisonnements Ariosto vous retrouverez toutes les saveurs de l’Italie dans votre assiette.

Leurs assaisonnements donnent un goût particulier et parfumé aux plats à base de viande, de poisson et de pommes de terre.

Le succès d’Ariosto se fonde sur quatre caractéristiques principales : la qualité des produits, l’innovation du service, une remarquable organisation d’entreprise et les investissements de marketing.

Il est également à noter leur gentillesse, leur générosité et le souci de créer des bonnes relations entres partenaires. J’ai pu recevoir plusieurs échantillons de leurs produits :

–          Deux sachets d’assaisonnement pour viande composés de : sel, oignon, paprika, basilic, sauge, céleri, carotte, clous de girofle, persil et cannelle.

–          Deux sachets d’assaisonnement pour poisson composés de : sel, romarin, laurier, ail, genièvre, sauge, persil et origan.

–          Deux sachets d’assaisonnement pour pommes de terre composés de : sel, ail, romarin, sauge, genièvre, basilic, marjolaine, origan, laurier, coriandre et persil.

–          Deux sachets d’assaisonnement pour viandes grillées composés de : sel, romarin, ail, sauge, genièvre, laurier, origan, thym, marjolaine et basilic.

–          Et enfin deux sachets d’assaisonnement pour sauce que j’ai utilisé dans cette recette, composé de : sel, ail, basilic, oignon, carotte, persil, poireau, laurier, céleri, menthe et câpre.

Allez c’est parti pour la recette :

Ingrédients (pour 4 personnes) :
Note pour les Weitweitiennes, cette recette vaut 14PP/part si vous faîtes revenir les échalottes sans huile dans un peu d’eau. Vous pouvez considérablement alléger la recette en utilisant du boeuf à 5%, de la mozzarella allégée et en utilisant une pâte feuilletée à teneur réduite en matière grasse (il faut compter 60g/part).

200g de viande de boeuf hachées
2 échalotes
1 gros poivron rouge
1 rouleau de pâte feuilletée
Poivre et sel
2 cuillères à soupe de concentré de tomate  de coulis de tomates
125g de mozzarella
OriganPaprika
Un sachet d’assaisonnement de 10g pour sauce Ariosto
Huile d’olive

Préparation :

Hachez grossièrement les échalotes et faites-les revenir dans une poële huilée pendant 5min

Incorporez la viande hachée et les poivrons coupés en petits dés.

Assaisonnez avec les épices, salez, poivrez. Incorporez le concentré de tomates  coulis de tomates et 25 cl d’eau.  Laissez cuire mijoter feu doux pendant encore 10 min.

Faites préchauffez votre four à 180°

Déroulez votre pâte et coupez-là en quatre parts égales

Coupez la mozzarella en quatre morceaux

Au milieu de chaque quart, placez deux à trois cuillères à soupe de préparation ainsi qu’une rondelle de mozzarella.

Repliez la pâte sur elle-même de manière à bien les refermer

Faites cuire une vingtaine de minutes en faisant bien attention à ne pas brûler les empanadas.

Popy vous a fait découvrir sa petite Chupa alors à mon tour de vous faire découvrir mon Eliott qui s’est invité à notre table (:

Une dernière chose, vous trouverez ma recette sur le blog que je ne vous présente plus http://poivreetchocolat.blogspot.fr/

Manon