Burgers végétariens à la polenta et aux légumes grillés

Je ne sais pas si je vous en avais parlé mais depuis bientôt 9 mois (le temps d’accoucher d’une bonne idée), je suis devenue végétarienne -sonnez trompettes de Jéricho et cor de chasse (ah euh non pas ça.)-. Alors les puristes me diraient « non non tu n’es pas végétarienne, tu es pesco-végétarienne ce qui n’a A-BSO-LUEUH-MENT rien à voir ». Alors en fait oui j’ai arrêté de manger de la viande (rouge/blanche/bleue/à point/rosée/à voile/à vapeur), par contre je mange encore du poisson. Enfin « je mange », c’est vite dit! J’en achète que très rarement mais on va dire que ça me facilite le choix du plat au resto et je me fais un peu moins insulter quand je suis invitée à dîner ;). Il n’y a pas de grande idéologie derrière cette décision seulement une envie de changer mes habitudes alimentaires et ce qui ne gâche rien à l’affaire c’est que c’est quand même mieux d’un point de vue écologique/économique/animal/santé. Mais ! loin de moi l’envie de créer un débat et une polémique autour de cette question, chacun fait bien ce qu’il veut qu’on soit carnisme ou végan activiste féministe de droite.

Bon je diverge (hin-hin)… tout ça pour dire que mon nouveau régime de vie m’invite à réfléchir un peu plus à mes repas lorsque je prépare à manger pour mes convives. Oui je ne mange plus de viande mais non je suis pas pour autant devenue ennuyante culinairement parlant (je crois ?). Alors pas question de proposer des carottes vichy ou des endives braisées (j’ai pas trouvé plus chiant).

Là j’ai voulu revisiter le hamburger qui n’a rien d’ailleurs d’un hamburger puisque le pain est remplacé par une galette de polenta au parmesan, olives noires et basilic et il est garni de légumes grillées, de roquette et de mozzarella. Oui donc rien à voir avec un hamburger me direz-vous, mais bon me creuser la tête pour inventer une recette ET un intitulé ça doit faire un peu beaucoup pour moi… Donc servi à l’unité vous pouvez proposer ces burger en accompagnement ou par deux en plat unique. 

Pour 6 personnes

250 g de polenta
1 L de lait
60 g de parmesan
1 cube de légumes
70 g d’olives noires dénoyautées
1/2 bouquet de basilic
1 grosse aubergine
250 g de mozzarella (2 boules)
2 poivrons rouge
1 poivron jaune
roquette
huile d’olive
velours balsamique

Faire bouillir le lait avec le cube. Verser en pluie la polenta et sans cesser de fouetter, faire cuire jusqu’à obtenir une purée très épaisse. Hors du feu ajouter les olives coupées en rondelles et le basilic grossièrement émincé. Verser la polenta sur une grande plaque chemisée de papier sulfurisé et étaler à l’aide d’une spatule la polenta en une couche d’environ 1cm d’épaisseur. Laisser complètement refroidir.

Préchauffer le four sur grill. Laver les légumes. Couper l’aubergines en grosses tranches de 0.5 cm et les disposer sur une plaque. Arroser d’huile d’olive et enfourner 10-15 minutes jusqu’à ce que les tranches soient bien dorées. Couper les poivrons en deux et les épépiner. Les faire griller au four jusqu’à ce que leur peau soit bien noire. A la sortie du four, les placer dans un grand sac congélation fermé jusqu’à complet refroidissement. Cette méthode va permettre d’éplucher facilement les poivrons une fois refroidis. Couper chaque demi tranche en deux après les avoir épluché.

Couper chaque boules de mozzarella en 6 tranches.

Dans une poêle faire chauffer de l’huile d’olive. Pendant ce temps, avec un emporte pièce rond de 6 cm de diamètre découper 24  disques de polenta. Faire dorer les disques de polenta dans l’huile bien chaude pour les rendre croustillants. Placer chaque disques dorés sur une assiette garnie de papier absorbant. Dresser vos assiettes : verser un peu de velours balsamique sur le fond d’une assiette, placer un disque de polenta, une tranche d’aubergine, une demie moitié de poivron, une tranche de mozzarella, une tranche d’aubergine, un peu de roquette et un second disque de polenta. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement.

Manon

Publicités

Mini tomatiers

Une petite recette fraîche et originale pour vos entrées d’été. Je trouve ce petit entremet salé très sympa et raffiné surtout si on se lance dans la confection des petites billes de balsamique. Car en plus de donner un look gastronomique ces petites billes viennent donner un pep’s à la douceur du fromage de chèvre frais. A faire en mini pour un service à l’assiette ou en grand (dans un cadre en inox c’est top) pour un pique-nique. N’hésitez pas à doubler voire tripler la recette dans ce cas.

Mini tomatiers
Ingrédients pour 4 cercles inox de 8 cm- ht 5 cm:

Pour le biscuit:

Pour 4 cercle en inox de 8cm
100 g de crackers de type Tuc®
50 g de beurre doux

Pour la garniture:

1 barquette de tomates cerises
150 g de fromage de chèvre frais
6 petits suisses
10 cl de crème entière
1 poignée de basilic ciselé
poivre du moulin
2 feuilles de gélatine

Pour le biscuit:

Mettre les biscuits dans le bol d’un mixeur et mixer afin d’obtenir une chapelure très fine.
Ajouter le beurre fondu et mélanger.
On obtient une texture sableuse.
Répartir dans les 4 cercles chemisés de feuille rhodoïd. Faire prendre au frais.

Faire tremper 2 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes. Battre au batteur le fromage, la crème et les petits suisses. Afin d’obtenir une consistance légère.
Faire chauffer 2 CS d’eau au micro-ondes puis délayer y la gélatine essorée. Ajoutez la au mélange crème/ fromage. Ajouter le basilic ciselé, rectifiez l’assaisonnement avec du poivre et du sel.

Coupez les tomates cerises en deux. Disposez les ensuite tout autour des cercles l’intérieur de la tomate face contre le cercle. Recouvrir de préparation. Réfrigérez quelques heures.

Facultatif

Perles de vinaigre balsamique :
Vinaigre balsamique : 15 cl
Agar Agar : 2 g
Huile d’olive : 20 cl
Eau : 5 cl

Verser l’huile dans un bol et la conserver au congélateur au moins 30 min avant de commencer la fabrication des perles.
Dans une casserole, mélanger le vinaigre, l’eau et l’agar-agar, porter à ébullition puis filtrer.
Lorsque la préparation est à environ 50 °C, la verser dans une pipette puis faire tomber des perles dans l’huile à l’aide de cette pipette. Trouver la hauteur et la vitesse permettant de réaliser des perles parfaites (trop vite ou trop haut, les perles sont s’écraser).

Laisser l’agar-agar refroidir et se figer, puis égoutter et rincer les perles.

Manon

Panna cotta de pesto et son crackers au parmesan et à la Vache Qui Rit – Recette anti morosité

1425715_1476721072553985_2014283864_n

J’aime beaucoup cette recette qui est très simple et qui pourtant fait toujours son petit effet lors de l’apéro. Il s’agit de mini panna cottas salées au pesto servies sur un crackers (qui déchire) au parmesan et à la Vache Qui Rit. Pour ma part j’ai pour habitude de faire prendre les panna cottas dans des empreintes « Mini St Honoré » de chez Demarle pour un look sympa mais vous pouvez tout à fait les faire prendre dans des moules à mini muffins ou en remplissant que le fond de moules à muffins.

Le craquant et la finesse du biscuit s’accorde parfaitement avec l’onctuosité de la panna cotta. L’effiloché de jambon de parme et la goutte de vinaigre balsamique apportent la touche finale à cette recette anti morosité. A vos fourneaux donc car avec ce magnifique temps il est urgent de mettre du soleil dans nos assiettes !

Ingrédients (pour 15 mini panna cottas)
( 7 SP/part)

Pour les panna cottas
30 cl de crème liquide
100 g de pesto
20 g de parmesan
2 g d’agar agar
Sel et poivre de baies

Pour les crackers
110 g de farine
30 g de parmesan râpé
75 g de beurre
½ càc de levure chimique
3 vaches qui rit
1 pincée de sel

Pour la présentation
2 tranches de jambon cru
feuilles de basilic + quelques gouttes de velours balsamique

Préparer les panna cottas : porter la crème liquide à ébullition avec l’agar agar quelques instants. Hors du feu ajouter le pesto, le parmesan, sel et poivre.

Verser dans des empreintes en silicone à mini muffin. Réserver au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparer les crackers : préchauffer le four à 180°. Crémer le beurre et la vache qui rit ensemble. Dans un bol mélanger la farine, le parmesan, la levure et le sel. Verser ce mélange sur le beurre et le fromage. Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir une consistance sableuse. Amalgamer rapidement en boule.

Etaler cette pâte sur un plan de travail légèrement farinée. A l’aide du découpoir ( pour ma part rond cannelé de 7,5 cm) découper 15 biscuits. Disposer les biscuits sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé ou d’une feuille silicone. Les piquer à l’aide d’une fourchette.

Enfourner 12 à 15 minutes. Les bords doivent être dorés.

Une fois que les crackers sont bien refroidis, démouler les panna cottas. Disposer chacune des panna cottas sur les crackers et décorer avec un petit morceau de jambon et une feuille de basilic.

Manon